Les cascades à la Réunion

De très nombreuses cascades se précipitent dans les ravines de l'île. Chaque région donne la possibilité d'en admirer une ou plusieurs mais ce sont les cirques et le Nord de l'île qui en détiennent le plus. Elles sont rarement spectaculaires comme dans certains pays voisins mais donnent toutes une occasion de marcher en famille et leurs bassins sont souvent propices à la baignade. Elles sont surtout spectaculaires après le passage d'un cyclone mais elles peuvent à cette occasion causer de gros dégâts. Les principales sont recensées ici au fur et à mesure des randonnées effectuées. Quelques unes sont accessibles directement par voie routière. La carte générale résume en seul regard l'emplacement de ces trois centaines de chutes.

Régions

Cirque de Cilaos

La fin de la Ravine des Salazes

Cette longue et assez lointaine cascade s'observe du pont sur le Bras Rouge de la route de l'Îlet à Cordes en regardant en rive droite du Bras Rouge au-dessus dans le rempart.

Ce sont les derniers mètres de la Ravine des Salazes qui se jette par une longue chute dans le Bras Rouge .

La cascade près du GRR

Le GRR1 passe sur le haut de cette chute en effectuant la boucle beaucoup plus sportive.

La chute est agréable à l'œil en venant de l'aval de la rivière. La vue est plus ordinaire en venant du taïbit. Une grotte et un bassin peuvent inciter à y rester quelques temps pour un pique-nique par exemple.

La cascade du Bassin Fouquet

Plus impressionnante que Bras Rouge mais moins originale. S'observe du pied en remontant le sentier qui part de l'Ilet du Bois rouge et descend vers la rivière.

La chute est belle depuis le haut mais dangereuse si on s'approche trop du bord. Il est tout autant dangereux de la visiter par le bas, surtout s'il y a beaucoup d'eau.

La cascade de Bras Rouge

Se rendre à Cilaos puis sur la route de l'Ilet à Cordes. A 1200 m des thermes, le sentier débute sur la gauche et descend en pente douce jusqu'à la cascade qui se situe à gauche une fois le gué franchi. On peut voir cette chute du haut en effectuant la randonnée difficile et délicate.

Très curieuse et originale. L'eau se précipite dans un coude de basalte au lieu d'emprunter le chemin le plus droit vers le vide. Une bonne partie du rocher qui créait le coude a filé dans le vide mais le trajet de l'eau est encore original, surtout quand on le voit du pied de la cascade.

Un toboggan près de la Chapelle

Se rendre à Cilaos et entreprendre la randonnée de la Chapelle qui débute au Bras des Etangs et emprunte le sentier de la Chapelle en direction de l'Ilet à Cordes. Prendre à gauche où de nombreux toboggans naturels se situent en aval et peuvent donner l'occasion d'une récréation aquatique.

La cascade de la Chapelle (ci-dessus) n'est pas toujours accessible en raison de la retenue d'eau quelques mètres en aval. En revanche, les petites chutes et toboggans situés 200 m en aval du début de la montée du sentier sont très agréables et sans grand danger.

Un filet d'eau tombant de l'Îlet du Bras Rouge

Toujours lors de la descente de la Chapelle au Sentier de l'Îlet à Cordes en suivant le lit du Bras Rouge, ce voile agréable à l'œil coule en rive gauche depuis l'Îlet du Bras Rouge. On peut accéder à son pied par une escalade facile des rochers qui l'entourent. Proche d'une grande faille entre deux énormes blocs.

Fin voile d'eau claire tombant en paliers depuis les hauteurs de l'îlet abandonné du Bras Rouge avec petit bassin éclaboussé. A réserver pour un bain un jour de forte chaleur.

Deux cascades dans le canyon amont de la Chapelle

Pour voir ces deux chutes jumelles comme sur cette photo, il faut effectuer la randonnée vers les Marmites de Fleurs Jaunes (ou Bassin Roche) sur un sentier étroit et pouvant occasionner un peu de vertige. Pour voir les chutes de plus près, il faut descendre au pied e la Cascade de Bras Rouge et descendre vers la Chapelle.

La photo est prise du sommet de la Chapelle et il ne faut pas trop se pencher pour les admirer de trop près. Le débit peut y être très impressionnant. Réservées aux canyoneurs ou randonneurs un peu fous.

Bras Rouge, sous le pont

Il suffit de se garer au pont enjambant le Bras Rouge en allant vers l'Îlet à Cordes. Quelques places de parking. Pour voir ces deux petites chutes il faut marcher 15 mètres le long de la rivière à partir du pont en prenant le sentier des canyonneurs. Attention à la glissade.

Ravissantes petites chutes réservées au canyoneurs qui descendent le Bras Rouge, équipés.

Dernier toboggan de Fleurs Jaunes

Pour voir ce petit coin de paradis il faut effectuer la randonnée des Marmites de Fleurs Jaunes. C'est à la fin du parcours qu'on peut profiter des toboggans et bassins. Pour voir l'arrivée de cette eau dans le Bras Rouge, il faut monter d'un degré dans la difficulté pour la randonnée du Bras Rouge à la Chapelle.

Magnifique bassin et nombreux toboggans très ludiques dans une eau assez fraiche. Attention, ne pas utiliser le toboggan de la photo qui se termine par une chute de plus de 50 mètres avant de disparaître dans le tunnel de la Chapelle. Voir les deux photos de la fin de la course.

La cascade du captage de Fleurs Jaunes

Cette cascade est visible en allant à l'Îlet à Cordes. Se garer à l'aire de Pique-nique du départ du canyoning de Fleurs Jaunes. Traverser l'aire et prendre le sentier en face sur moins de 100 mètres. Le lieu se remarque tout d'abord par les tuyaux noirs inesthétiques sur les parois.

La cascade est magnifique dans son minuscule cirque. Haute et fine, elle tombe dans un beau bassin très connu pour sa baignade.

La dernière cascade de la Ravine Coin

Se rendre à Cilaos puis sur la route de l'Ilet à Cordes. A 1200 m des thermes, le sentier débute sur la gauche et descend en pente douce jusqu'à la cascade de Bras Rouge. Cette cascade se trouve près de la jonction de la Ravine Coin et de la Ravine Gobert.

Cascade ordinaire et rafraîchissante, à quelques mètres du sentier qui provient de la Ravine Gobert.

Bassin Salazes

Rien de plus facile de voir la chute en se garant sur le pont du Bras Rouge sur la Route de l'Îlet à Cordes et en marchant jusqu'au parapet en rive gauche de la rivière. On voit le pont et la cascade est en dessous.

D'un très bon débit, la chute d'une dizaine de mètres surgit du bassin photographié depuis l'amont du pont. Seuls les canyoneurs peuvent la pratiquer. En revanche, tout le monde peut la voir.

Une autre sous la route de l'Îlet à Cordes

Il suffit de se garer au pont enjambant le Bras Rouge en allant vers l'Îlet à Cordes. Quelques places de parking. Visible depuis le pont.

Une autre cascade fine visible en amont du pont et équipée pour le canyoning qui se jette dans le Bassin des Salazes.

Les cinq dernières marches du Bras des Etangs

Seuls quelques privilégiés et les canyonneurs peuvent admirer ce lieu accessible grâce à la randonnée périlleuse reliant le bas de la Cascade du Bras Rouge à l'amont de la Chapelle.

La semi-grotte-canyon de l'arrivée du Bras des Etangs dans le Bras Rouge est un spectacle unique, hélas difficile à rejoindre en randonnée classique. Au programme : Chute dans la grotte suivi de toboggans et d'un bassin avant la cascade ultime de la rencontre des deux eaux. Spectacle rare et inoubliable mais dangereux.

Deux autres cascades sur des affluents du Bras Rouge

Se rendre à Cilaos puis sur la route de l'Ilet à Cordes. A 1200 m des thermes, le sentier débute sur la gauche et descend en pente douce jusqu'à la Cascade de Bras Rouge. Ces cascades se rencontrent en poursuivant la boucle en direction de l'Ilet à Cordes

Rien de spectaculaire dans ces petites chutes d'eau qui peuvent être une occasion de se rafraîchir les jours de randonnées sous un soleil de plomb.

Deux cascades aux Thermes de Cilaos

Ces deux cascades se situent en fin de la boucle du Bras des Etangs, assez dangereuse. Pour plus de sérénité, partir des anciens Thermes et descendre le Bras des Étangs en suivant le sentier.

Les bassins sont petits et sombres et se prêtent peu à la baignade. Les cascades sont souvent issues de retenues artificielles. A visiter pour donner l'occasion de marcher un peu près d'une rivière rafraîchissante. Une méthode très sportive permet de les aborder depuis l'aval.

La grande cascade Fleurs Jaunes

On peut voir cette chute impressionnante depuis la route de l'Ilet à Cordes, en se garant au parking près du pont de Fleur Jaune. On peut également la voir de plus près enBassin Roche.

Magnifique cascade lorsqu'il y a de l'eau. Elle est parmi les plus connues des canyoneurs de la région qui la descendent en rappel. Elle comporte de beaux bassins d'eau transparente dans lesquels plongent les sportifs entre deux rappels. Superbes photos depuis le pied par une rando sportive.

Deux cascades sur le Bras des Etangs

Les deux chutes d'eau ainsi que plusieurs petites se trouvent en-dessous des cascades décrites ci-dessus, et se rejoignent en hors sentier, lors de la boucle du Bras des Etangs.

La plus haute est dangereuse et le bassin non accessible. La deuxième a un bon débit mais un bassin assez grand, propice à la baignade. Plusieurs autres petites chutes plus insignifiantes égayent la sortie

5 chutes ou toboggans se jetant dans le Petit Bras de Cilaos

Le sentier venant de Palmiste Rouge et gagnant l'Îlet Haut passe au plus près des deux premières dans lesquelles on peut se rafraîchir. Les 2 autres sont proches mais difficilement accessibles. La troisième est visible au loin. Toutes ces chutes se voient en moins de 300 mètres.

C'est le bruit de l'eau qui attire tout d'abord l'attention. Les deux premières s'approchent facilement alors qu'il faut être acrobate pour les trois autres. La dernière est à plus de 200 m et doit faire une centaine de mètres de hauteur en plusieurs niveaux.

Les cascades du Bras de l'Eustache

Une randonnée spéciale remonte le Bras de l'Eustache après avoir visité le Tapcal et vu la pierre gravée. La randonnée le long de la rivière débute par une longue corde parallèle à la chute.

Seules les deux premières chutes sont originales. La plus importante est aussi rouge que blanche à cause des racines de filaos. En montant vers les sources, on voit partout des petites chutes ou toboggans mais rien d'extraordinaire. Agréable sortie pour des photos de nature originales.

La dernière cascade de la Ravine Gobert

Se rendre à Cilaos puis sur la route de l'Ilet à Cordes. A 1200 m des thermes, le sentier débute sur la gauche et descend en pente douce jusqu'à la cascade de Bras Rouge. Ces cascades se rencontrent en poursuivant la boucle en direction de l'Ilet à Cordes, quand on traverse la ravine constituée de la jonction de la Ravine Coin et de la Ravine Gobert.

Cette chute, haute d'une dizaine de mètres, présente sur ses flancs de belles traces ferrugineuses.

Une cascade de la Ravine Gobert

Se rendre à Cilaos puis sur la route de l'Ilet à Cordes. A 1200 m des Thermes, le sentier débute sur la gauche et descend en pente douce jusqu'à la cascade de Bras Rouge. Ces cascades se rencontrent en poursuivant la boucle en direction de l'Ilet à Cordes, quand on traverse la ravine constituée de la jonction de la Ravine Coin et de la Ravine Gobert.

Celle-ci, haute d'une dizaine de mètres, présente sur ses flancs de belles traces ferrugineuses.

La Cascade du captage du Bras de la Vierge

On peut voir cette chute en fin de randonnée vers le captage du Bras de la Vierge, à partir de l'Îlet à Cordes

La chute est importante mais il est très difficile de rejoindre le pied en randonnée. On atteint seulement le captage du Bras de la Vierge, à quelques mètres.

Les toboggans et chutes du Bras des Calumets

Cette destination fait l'objet d'une fiche spéciale qui escalade le Piton Morel avant de retrouver cette succession de magnifiques endroits où l'eau n'est jamais forte.

Une succession de magnifiques endroits ou les chutes suivent les toboggans qui précèdent de beaux bassins propices à la baignade. Le paradis du photographe par beau temps.

Le toboggan du gué du nouveau sentier du Pavillon

Située à la fin du nouveau sentier créé en 2013 pour relier le Pavillon à l'Îlet Haute. Impossible à manquer puisqu'il faut franchir la rivière après avoir descendu les petits escaliers en rive droite. On retrouve de l'autre côté le Sentier de l'Îlet Haute.

Ce gué se passe sur de gros rochers qui enjambent le Petit Bras de Cilaos au-dessus de la chute qui alimente un immense toboggan, ludique si l'eau est basse, dangereux s'il y a trop d'eau (photos)

La cascade du Cap Noir

Une cascade impressionnante visible uniquement en partant de la Plate Forme, à la sortie de Cilaos et en marchant vers le Cap Noir (pancartes).

Située près d'un pont détruit par de fortes crues, la chute se précipite dangereusement dans le canyon du Bras de Benjoin. Une baignade imposera de se joindre à une équipe de canyoning à moins de faire trempette dans la rivière en amont de la cascade.

3 petites chutes près du sentier des Calumets

Faciles à dénicher à quelques mètres en amont du passage sous le gros rocher lors de la descente de Bras Sec à Palmiste Rouge, peu après le croisement avec le Sentier de Gueule Rouge.

Trois minuscules chutes au bruit agréable car on a suivi longuement le Bras des Calumets sans eau, infiltrée sous les roches. Elle surgit à quelques dizaines de mètres en amont et coule déjà suffisamment pour créer ces chutes d'eau fraiche.

La chute toboggan du gué du sentier de l'Îlet Haute

Impossible également de manquer ce toboggan situé 20 mètres en amont du gué qui franchit le Petit Bras de Cilaos lorsqu'on quitte Peter Both en direction des plateaux arides de l'Îlet Haute

Un magnifique toboggan de plus de 10 mètres de long à fréquenter si l'eau est plus basse car le courant y est très fort.

Les cascades du Bras Gobert

En se rendant à l'Îlet à Cordes depuis Cilaos par la route, on passe, après le départ du Taïbit la Ravine Gobert, très bien indiquée par des pancartes. Lors du passage par la randonnée des Fleurs Jaunes faire un écart pour remonter la rivière jusqu'à la cascade, trop haute pour pouvoir continuer

La grande chute est inaccessible mais se voit assez bien durant la montée. La plus belle comporte un petit bassin d'eau claire. D'autres chutes plus ou moins modestes se contournent par les gros rochers.

La cascade du Bras Aurélien

C'est en effectuant la boucle du Bassin Fouquet qu'on la rencontre. Elle est située en amont du haut du Bassin Fouquet et provient d'un affluent du Bras Rouge très facile à trouver en remontant la rive droite du Bras Rouge, sous les filaos.

Très proche d'une zone de bivouac sous les filaos à 15 mètres de là, cette belle petite chute représente la douche idéale avant d'entrer sous la tente pour un repos nocturne.

La cascade de la Ravine de la Roche Pendue

La vue de cette cascade est réservée aux aventuriers qui tenteront de descendre la Ravine de la Roche Pendue à partir de la Plate Forme.

Les abords sont dangereux et le bassin, 20 mètres plus bas comporte deux tronc pointus coupant l'envie d'y sauter. La profondeur de l'eau du bassin est trop faible pour même envisager l'expérience.

La cascade de Bras de Benjoin au Cap Noir

Pour voir cette longue et fine chute d'eau, se rendre à la Cascade du Cap Noir. On la voit depuis les lacets qui mènent au Bras de Benjoin, à droite de la Cascade du Cap Noir. On la photographie depuis le promontoire d'observation du haut de la grande cascade. Difficile d'approche en raison de la fermeture du sentier menant à Peter Both.

La cascade est longue et tombe en plusieurs paliers très hauts. Le palier photographié est le dernier avant la jonction de l'affluent et du Bras de Benjoin.

La cascade d'un affluent du Bras de Saint-Paul

C'est en effectuant la randonnée de la remontée du Bras de Saint-Paul qu'on rencontre cette deuxième cascade qui provient d'un affluent coulant en rive gauche et dont la source se situe au Plateau Terres Fines.

Plus haute que la précédente (Photo 2) et beaucoup plus visible tout au long de la remontée du torrent. Le débit est également faible et la douche très agréable en cas de bivouac sous la superbe grotte située à deux pas.

Une originale cascade sur le Bras de Saint-Paul

C'est toujours lors de la même randonnée de la remontée du Bras de Saint-Paul qu'on peut voir cette originale chute courte mais puissante. On termine la randonnée au-dessus de la chute (Photo 1) mais on peut très vite rejoindre le bas (Photo 2) durant le retour vers le Sentier Burel. Il faudra peut-être nager pour en atteindre le pied, mais sans danger.

Très originale car surmontée d'un rocher tombé de la falaise qui s'use lentement en fonction des crues. Il semble instable mais pourtant tient bon et mettra sans doute des décennies avant de chuter dans le bassin.

La haute cascade du Bras Crochet

C'est durant l'exploration de la Forêt du Tapcal en marchant le long du rempart qu'on domine la très haute chute connue de certains canyoneurs. Portion réservée aux aventuriers après avoir étudié la pierre gravée.

La cascade est longue et tombe en plusieurs paliers dont le dernier est très haut. Le bassin se mérite encore plus que les autres car il est très difficile d'accès sans cordes.

La cascade sous la passerelle du Bras Crochet

Rien de plus facile pour dominer cette cascade d'une trentaine de mètres. Il suffit de franchir la passerelle en direction du Captage du Bras de la Vierge. On la voit bien malgré le balancement de l'édifice.

Fine chute qui tombe en escaliers dans un grand bassin d'eau claire. Accès très sportif pour ceux qui voudraient s'y baigner. En milieu de journée, l'ombre de la passerelle coupe la cascade en deux parties (Voir la photo sur la randonnée qui monte à la pierre gravée du tapcal)

Une fine cascade de la Ravine Coin

Cette modeste chute se rencontre lors de la montée à l'Îlet Fleurs Jaunes à Cilaos, depuis la route de l'Îlet à Cordes. Elle est située sur la Ravine Coin.

Jamais beaucoup d'eau dans cette ravine avec impossibilité de s'approcher du bassin lors d'une randonnée. S'atteint uniquement en canyoning.

Deuxième cascade du gué sur la Ravine Henri Dijoux

Cette plus haute chute et son beau bassin se rencontrent lors de la traversée de la Ravine Henri Dijoux sur le sentier de la Chapelle en descendant vers le Bras Rouge. Impossible à manquer avec le bruit de l'eau. Il faut passer devant la cascade ci-dessus pour atteindre celle-là.

Facile à photographier le haut de cette cascade et son beau bassin en contournant le bassin de la précédente. En revanche, impossible de se baigner sans une corde pour atteindre le bas.

La cascade Ravine Kerveguen

Facilement repérable au bruit qu'elle fait dans la calme région de la Mare à Joseph lors la montée au Kerveguen, à deux pas du début du sentier des Sources. En venant de la route, prendre la piste vers le Kerveguen et poursuivre une centaine de mètres après le départ du Sentier des Sources et se laisser guider par le bruit de l'eau.

Pas de bassin de baignade mais des tuyaux de récupération de l'eau un peu plus bas. La cascade surgit du rempart abrupt du Kerveguen sur la ravine du même nom en tombant par plusieurs paliers. Plus impressionnant par fortes pluies.

La cascade de la Ravine de l'Echelle

C'est en effectuant la randonnée de la remontée du Bras de Saint-Paul qu'on rencontre cette première cascade qui provient d'un affluent coulant en rive gauche.

Très haute et fine chute dont la partie supérieure (Photo 2) est plus difficile à distinguer en raison des filaos nombreux poussant sur les rives verticales. Le débit est faible et le bassin insignifiant.

Première cascade du gué sur la Ravine Henri Dijoux

Cette minuscule cascade et son bassin se rencontrent lors de la traversée de la Ravine Henri Dijoux sur le sentier de la Chapelle en descendant vers le Bras Rouge. Impossible à manquer avec le bruit de l'eau.

Bassin microscopique pour petite chute sans intérêt entourée de concrétions argileuses et de racines rouges de filaos

Cascade Fleurs Jaunes

Quand on roule de Cilaos à l'Îlet à Cordes, on passe près d'une aire de pique-nique où les canyoneurs se préparent pour descendre la Ravine des Fleurs Jaunes. Traverser l'aire puis suivre le sentier qui part en face jusqu'à la cascade.

L'eau qui n'est pas récoltée par la captage situé en amont se jette par une très belle cascade dans un bassin abrité où il fait bon se baigner.

Deux cascades et toboggans du Bras Rouge

Ces petites chutes se rencontrent lors de la descente de la Chapelle au Sentier de l'Îlet à Cordes en suivant le lit du Bras Rouge.

On ne compte plus ces belles petites cascades qui ont creusé de beaux bassins tout au long du Bras Rouge.

Fine et longue cascade d'un affluent du Bras Rouge

Lors de la descente de la Chapelle au Sentier de l'Îlet à Cordes en suivant le lit du Bras Rouge, cette fine chute se finit dans un petit bassin du Bras Rouge. On peut accéder à son pied par une escalade acrobatique des rochers qui l'entourent.

Ravissante petite chute qu'on atteint par une grimpette sérieuse mais courte le long de l'affluent sans nom, en rive droite du Bras Rouge. L'arrivée de l'eau dans le bassin s'effectue par deux petites chutes ordinaires et rafraîchissantes.

La cascade intérieure de la Chapelle

Se rendre à Cilaos et entreprendre la randonnée qui débute au Bras des Etangs et emprunte le sentier de la Chapelle en direction de l'Ilet à Cordes. Prendre à droite vers la Chapelle et tenter de rejoindre cette cascade au fond du gouffre. Si l'opération est risquée, se rabattre vers les toboggans et petites chutes décrits ci-dessous.

Pas toujours aisé de s'approcher de cette belle chute à l'intérieur de la Chapelle. L'endroit est magique, surtout si la lumière est au rendez-vous. Voir ci-dessus la même chute prise de l'autre côté de la Chapelle.

Haute cascade sur le Bras Rouge, affluent de la Ravine des Calumets

Très haute cascade, fine et élégante et tombant en plusieurs paliers. Se descend en canyoning.

Située en milieu de parcours du Bassin Ti Chien, cette chute tombe du bras Rouge, un affluent de la Ravine des calumets, juste avant de remonter vers Palmiste Rouge.

D'autres chutes sur la Ravine des Calumets

Comme toutes les chutes de la Ravine des Calumets, celles-ci sont plus des toboggans que des cascades véritables mais certaines sont magnifiques ou très hautes. Les bassins également valent le déplacement.

Nouveaux sentiers ouvert en 2015 (Captage et Bassin Ti Chien) qui permettent de voir d'autres cascades que celles présentées ci-dessus.

11 petites chutes en remontant la ravine

On passe au plus près de ces petites chutes en remontant la ravine Fleurs Jaunes en venant de Bassin Roche et en rejoignant la route de l'Îlet à Cordes par la difficile randonnée du tour des Fleurs Jaunes.

Aucune n'est extraordinaire mais le cadre, les arbres, les gros rochers, le bruit de l'eau font qu'on passe un bon moment à les remonter toutes. Elles alimentent presque toutes un petit bassin.

7 chutes sur la Ravine Ferrière.

On rencontre cette très modeste chute quelques minutes avant d'arriver à la Cascade de Bras Rouge. Le sentier passe sur les roches glissantes situées au pied. Les autres se visitent lors du passage de la ravine vers le pied de la Cascade de Bras Rouge.

Une très haute chute inaccessible en randonnée et 4 plus petites visibles plus facilement qui s'approchent sans danger

Trois cascades en aval de celle du Bras Rouge

Se rendre à Cilaos puis sur la route de l'Ilet à Cordes. Entreprendre alors la randonnée dangereuse vers le pied de la Cascade du Bras Rouge (voir images ci-dessus). Une fois le pied atteint, c'est le festival par les ravines Ferrière, Bras des Etangs ou Ravine Fleurs Jaunes.

Les trois cascades présentées sont toutes splendides mais deux sont très dangereuses si on s'approche trop du bord.

Une autre cascade sur la Ravine Gobert

Se rendre à Cilaos puis sur la route de l'Ilet à Cordes. A 1200 m des thermes, le sentier débute sur la gauche et descend en pente douce jusqu'à la cascade de Bras Rouge. Ces cascades se rencontrent en poursuivant la boucle en direction de l'Ilet à Cordes, quand on traverse la ravine constituée de la jonction de la Ravine Coin et de la Ravine Gobert.

Celle-ci, haute d'une dizaine de mètres, présente sur ses flancs de belles traces ferrugineuses.

Toboggans et cascades Pitsa

Cette cascade et les petites alentour descendent des flancs du Gros Morne près de la Tête de Lion. Se garer au plus près du virage au-dessus du Bras Rouge en allant à l'Îlet à Cordes et remonter un peu vers Cilaos pour prendre le sentier en rive droite vers le Bras Rouge. Grimper les rochers jusqu'à la Grande cascade en faisant très attention à cause de la forte pente.

Superbe sortie tout en forte montée qui permet de longer une chute de 400 mètres tombant en une vingtaine de cascades successives. Ci-contre, une dizaine des plus représentatives.

Chute de la grande échelle

On passe au plus près au bas de la très longue échelle penchée pour regagner le Bras de Saint-Paul en venant de l'Îlet à Cordes.

Chute discrète mais coulant toute l'année à des débits différents. Les éclaboussures rendent certains barreaux mouillés donc glissants. Bien se maintenir et garder toute son attention.

Ravine Gabriel

Le long du parcours qui mène de l'Îlet à Cordes au Bras de Saint-Paul puis à l'Îlet Sources et la Ravine Bananes.

Discrète chute et petit bassin pour les amateurs de coins perdus. Utile pour se rafraîchir de la chaude balade vers l'îlet Sources. Ce passage est obligé avant de monter le long des rochers.

Cascade aval Ravine Mère Canal

Se trouve en partie nord de la boucle du Sentier de l'Echelle en partant de l'Espérance les Hauts. Le trajet sera plus court en partant de l'Espérance les Hauts et en visitant la cascade avant d'effectuer cette randonnée

Une des multiples petites chutes de la Ravine Mère Canal, agréable à l'oeil comme à l'oreille mais qui ne nécessite pas l'organisation d'une sortie spéciale.

Sept cascades Ravine Salazes

Effectuer une courte boucle à partir de la route de l'Îlet à Cordes pour visiter un îlet perdu près de la Ravine des Salazes. On atteint la rivière à partir de l'îlet abandonné.

Beau petit coin aux eaux bouillonnantes très peu visité en raison de l'ignorance du circuit qui y mène. On peut y voir 7 chutes à différents niveaux de pente en moins de 100 mètres. Coin idéal pour un bivouac mais peu pour la baignade.

Cascade Grand Matarum

Se rendre à Cilaos et traverser la route en direction de Bras Sec. Juste avant le Bloc, se garer à l'Aire du Grand Matarum et descendre vers la rivière. Le bassin est vers l'amont.

Plusieurs petites chutes tombant des rochers barrant la rivière. Les cascades sont insignifiantes et le bassin sans intérêt. Agréable lorsqu'on pique-nique tout près sur l'Aire du Grand Matarum

Cascade Bras de Benjoin

Pour la voir, descendre la Ravine de la Roche Pendue et regarder dans la profonde vallée du Bras de Benjoin avant d'arriver à Trois Bras.

Cette très belle chute ne peut s'observer que du haut de la falaise située en face à moins de descendre le Bras de Benjoin en canyoning. Le bassin à son pied est sombre en raison de sa profondeur et des falaises abruptes qui cachent de la lumière.

Deux chutes vers Camp de Puces

Pour voir cette multitude de petites chutes ou toboggans, remonter le Bras Rouge de Trois Bras jusqu'au sentier de l'Îlet à Cordes en tenant surtout compte du niveau de l'eau.

Plusieurs petites cascades agrémentent les paysages du Bras Rouge dans une portion peu fréquentée. De petits bassins complètent en général ces chutes et permettent d'agréables baignades.

Cirque de Mafate

La cascade de Trois Roches

Uniquement photographiable par les randonneurs du cirque de Mafate. Accessible par plusieurs randonnées sur le GRR2, entre Marla et Roche Plate.

Impressionnante chute disparaissant dans un canyon si étroit et si sombre qu'on a du mal à en distinguer le fond. Entourée de trois gros rochers qui lui ont donné son nom. Berges très dangereuses si on s'approche trop près du bord.

La cascade de la Ravine Cimandal

Cette photo est prise lors de la montée au Piton des Calumets. On aperçoit souvent la cascade depuis l'arête du Piton.

La cascade est très haute et toujours forte mais on ne peut l'admirer que de très loin. Pour la voir de près il faut remonter la Rivière des Galets puis la Ravine Cimandal sur un trajet dangereux à laisser aux canyoneurs.

La chute au bassin de la Ravine de Roche Plate

Impossible à manquer lors de la randonnée qui rejoint le Piton Bronchard à Cayenne, aux Lataniers ou Grand Place avant le croisement du Sentier Dacerle et de celui de la Roche Ancrée, au moment où le sentier traverse à gué la ravine, près d'un bassin agréable, alimenté par une minuscule chute d'eau fraîche.

La chute n'a rien d'extraordinaire mais le bassin est très apprécié des randonneurs après la longue descente poussiéreuse venant du Bronchard.

La Rivière des Galets à la Roche Ancrée

Pour voir ces petites chutes il faut passer par la Roche Ancrée, soit de Grand Place, soit de Cayenne ou de Roche Plate.

Chute sans importance et bassin dangereux à cause du courant. Préférer une baignade 20 mètres en amont, juste au-dessus du gué de la Roche Ancrée.

Le bassin du gué de la Roche Ancrée

Impossible à manquer puisque située à 10 mètres du gué qui traverse la Rivière des Galets à la Roche Ancrée.

La cascade est ridiculement petite mais le bassin très agréable et non dangereux.

Le toboggan oblique de la Ravine Fontaine

On remarque cette longue chute originale lors de la montée aux Lataniers en venant de la Rivière des Galets et en regardant vers l'amont.

Ce n'est pas une chute comme les autres puisque l'eau ne tombe jamais dans le vide. Elle glisse le long d'une faille de la falaise en un très long toboggan

Petites chutes du Bras des Merles

Le sentier du Bras des Merles, entre Aurère et le Bras de Sainte Suzanne, parfois fermé, est un sentier dangereux et assez impressionnant. Plusieurs petites chutes d'eau sont visibles dans la partie se déroulant dans le lit de la rivière du Bras des Merles.

Rien de spectaculaire mais le bruit de l'eau est toujours agréable, surtout si on vient de descendre la forte pente qui mène d'Aurère au lit du Bras des Merles qu'on descend sur les galets.

Longue chute en montant vers la Nouvelle

On passe au plus près en effectuant la spectaculaire montée à la Nouvelle en venant de la Rivière des Galets après avoir descendu la forte pente du Bronchard.

On croit la voir une bonne partie de l'année depuis le Bronchard ou la Brèche alors qu'elle est souvent à sec. Ce sont les traînées blanches laissées sur la roche qui donnent l'impression qu'elle coule toujours. Elle vient d'un petit affluent de la Rivière des Galets.

Petites chutes du Bras de Sainte-Suzanne

Pour avoir la chance de se baigner ou de photographier toutes ces petites chutes, il faut s'armer de courage et bien préparer la longue et difficile randonnée le long du Bras de Sainte-Suzanne à partir de la Fenêtre de Grand Îlet.

Rien d'extraordinaire dans cette petite collection de chutes ou toboggans de 1 à 5 mètres de hauteur. Beaucoup présentent plus d'intérêt au niveau des bassins qu'ils alimentent. L'eau y est claire et fraîche et fait beaucoup de bien lors de la difficile sortie sportive.

2 cascades du Bras Bémale

Cette petite cascade fait partie des nombreuses que l'on rencontre en empruntant le sentier Augustave pour se rendre du Bélier à Aurère.

Rien de spectaculaire. L'intérêt provient du nombre de petites chutes rencontrées et surtout du magnifique circuit que représente le sentier Augustave pour pénétrer dans Mafate. Souvent à l'ombre et sur un fougeux torrent, elles découragent pour la baignade.

Chute et bassin à la passerelle Joset Ethève

Impossible à manquer lors du passage de la passerelle sur la Rivière des Galets à deux pas de la Stèle Joset Ethève entre la Nouvelle et Maison Laclos.

Les chutes sont peu importantes mais les rochers et l'eau transparente des bassins incitent vite à la baignade. Comme on est en pleine randonnée, on a peu le temps d'en profiter à moins de terminer la journée dans un gîte proche.

Les chutes de l'affluent en rive droite

La rivière se jette dans le Bras de Sainte-Suzanne. On la traverse lors de la longue et difficile randonnée le long du Bras de Sainte-Suzanne à partir de la Fenêtre de Grand Îlet jusqu'à Deux-Bras ou en venant de la Rivière des Galets en remontant jusqu'à l'abri ONF.

La rivière se termine dans le Bras de Sainte-Suzanne sur des plaques nues de basaltes usées par les crues. L'endroit est magnifique et incite au bivouac. On remarque en amont d'autres cascades ou pisse-en-l'air qui donnent envie, lors de ce bivouac, de remonter la rivière pour les admirer de plus près.

La fine chute du Bras des Calumets

Elle est visible de loin depuis le sentier qui vient de la Roche Ancrée et redescend après le col vers Grand Place. C'est près de ce col que débute le sentier du Piton des Calumets qui s'approche assez près de la chute d'eau dans les 400 premiers mètres de la randonnée.

La chute fait une bonne cinquantaine de mètres de hauteur mais coule le plus souvent en filet fin. Pour la voir plus grosse, il suffit d'attendre un épisode pluvieux où elle doit être magnifique.

Chutes et toboggans du Bras de Sainte-Suzanne

Pour avoir la chance de se baigner ou de photographier toutes ces cascades ou toboggans, il faut s'armer de courage et bien préparer la longue et difficile randonnée le long du Bras de Sainte-Suzanne à partir de la Fenêtre de Grand Îlet.

Ces différentes cascades ou plus longs toboggans sont plus esthétiques ou d'un débit plus important que les autres présentées sur cette page. Aucune ne justifie à elle seule l'organisation de la randonnée dans le seul but de les voir. En revanche, toute une journée passée près de cette bonne vingtaine de beaux bassins et toboggans laisse de très bons souvenirs.

Cirque de Salazie

Le Voile de la Mariée à Salazie

Surtout visibles du bord de la route menant à Salazie avant l'embranchement de Grand Ilet. Pour un meilleur angle, emprunter la route de Grand Ilet et se garer après un km. Pour une meilleure vue, se rendre au pied de la cascade en empruntant le sentier au Petit Sable.

Magnifique spectacle que celui de chutes innombrables au pied desquelles pousse le cresson. Une des plus photographiée de l'île.

La Cascade du Bras des Demoiselles

C'est toujours en remontant la Rivière du Mât qu'il est impossible de manquer cette cascade imposante qui jaillit en rive droite. Le sentier qui permettait de rejoindre le haut de la cascade depuis la Mare à Poule d'Eau est désormais impraticable ou privatisé par tronçons.

Comme on la voit moins de la route, cette cascade au débit très fort est moins connue que les précédentes. On peut marcher au pied de la chute. Très fort débit pour une rivière ayant pris sa source 5 km plus haut, au-dessus d'Hell Bourg.

La Cascade Blanche à l'entrée de Salazie

Avant d'arriver à Salazie, on aperçoit cette haute chute de 600 m sur la gauche de la route. Se garer immédiatement après le pont de la rivière du Mât après Petit Trou. Emprunter le chemin, puis le sentier qui suit la rive gauche du Bras de Caverne jusqu'à la chute. Attention aux glissages sur les gros galets en passant le bras pour se rendre au pied de la cascade.

Impressionnante par sa hauteur de chute, la Cascade Blanche est très accessibles à tous les randonneurs pour le point de vue en rive gauche. Attention aux glissades sur les roches mouillées pour rejoindre le pied en rive droite.

Une cascade sur le Bras de Caverne

Cette cascade se contemple à la fin de la randonnée de la Cascade Blanche, juste avant de monter aux bassins décrits sur cette fiche.

Mi-cascade, mi-toboggan, cette belle chute peut s'avérer dangereuse en raison du courant du Bras de Caverne et de l'étroitesse du lit rocheux à cet endroit. Attention de ne pas tomber depuis le rocher d'où on la voit de la meilleure manière.

Fin de la Cascade Blanche au Bras de Caverne

C'est en effectuant la randonnée vers la Cascade Blanche qu'on pourra en voir le pied. Emprunter le chemin, puis le sentier qui suit la rive gauche puis la rive droite du Bras de Caverne jusqu'à la chute. Suivre l'itinéraire jusqu'au bout et observer cette chute depuis la zone rocheuse au pied de la grande cascade.

Cette petite chute est la dernière d'une longue série de 600 mètres avant de se jeter dans le Bras de Caverne. Impossible à approcher en raison du courant du Bras de Caverne à cet endroit.

La Cascade de la Découverte

On la voit depuis la route de Salazie mais surtout en effectuant la randonnée de la Cascade Blanche d'où on peut la photographier depuis la petite route qui part de la chapelle. Elle n'est plus visible du sentier.

Une longue et fine chute assez haute mais peu impressionnante à cause de son faible débit.

La cascade de la passerelle de la Pente Carozin

Cette longue et fine cascade s'observe à la passerelle de la Pente Carozin lors de la randonnée qui remonte à la Mare à Martin. Elle est située en rive droite de la Rivière des Fleurs Jaunes dans laquelle est se jette, juste en face de la Cascade Mathurin, beaucoup plus impressionnante.

Beau filet d'eau d'une quinzaine de mètres qui peut se révéler une très belle douche au retour de la très sportive randonnée à la Mare à Martin.

Les Trois Cascades d'Hell-Bourg

A partir de Hell-Bourg, après le RSMA et la route de Bellevue, prendre à gauche la route puis le sentier qui monte fortement en direction des Trois Cascades. Heureusement la distance est courte.

Un bien gros effort pour quelques chutes sans grande importance réservées au canyoneurs.

Les cascades de la Rivière des Fleurs Jaunes

Elle est située sur le circuit qui part du Bélier et monte au Col de Fourche. Elle commence à être visible depuis le passage de la Ravine Pont de Chien et le restera jusqu'au pont de bois qui enjambe la ravine. Elle est plus ou moins importante en fonction de la saison.

Il faut près de deux heures de marche pour l'apercevoir. Elle est constituée de 2 hautes chutes distinctes.

Une autre chute aux Sources Manouilh

Les Sources Manouilh constituent une agréable sortie dans le cirque de Salazie. La Rivière du Mât n'a que quelques centaines de mètres et le torrent est encore faible. Le dénivelé en revanche est fort, occasionnant la naissance de très nombreuses chutes. Avec du temps et de la prudence, on peut escalader les rochers pour essayer d'en voir plusieurs.

Comme ci-dessus, l'intérêt provient des sources d'eau tiède, fortement ferrugineuse qui laisse de belles traces de rouille (photo 5) le long des parois.

Petites chutes aux Sources Pétrifiantes

De nombreuses cascades sont visibles lors de la sortie du tour du Piton Lélesse, principalement lors de l'incursion aux Sources Pétrifiantes où la Ravine Bachelier déverse ses eaux tumultueuses, plus bas dans la Rivière du Marron. ATTENTION : Cet écart est désormais impossible suite à un éboulis.

Là également, rien de spectaculaire mais le déplacement est indispensable pour voir de plus près un phénomène assez rare sur l'île : les eaux pétrifiantes qui sculptent de magnifiques œuvres minérales dans une eau limpide. (voir photo 7)

La Cascade Mathurin

Facile à trouver lors de la randonnée (option sport) qui mène à la Mare à Martin depuis le pont sur la Rivière Fleurs Jaunes. Suivre la rivière jusqu'à la passerelle. La chute est en rive gauche, impossible à manquer.

Très belle grande cascade qui donne l'impression de surgir d'un piton qui n'est qu'un pan du Piton de la Mare à Martin. Bel effet, beau cadre et chute d'eau importante.

Cascades du Bras Mathurin

Ces cascades se devinent au bruit de leur chute lorsqu'on redescend de Mathurin vers la passerelle de la Rivière des Fleurs jaunes lors de la randonnée qui effectue une boucle à la Mare à Martin. Les repérer après les champs de chouchous qui poussent en rive gauche de la Ravine Mathurin aux alentours des premiers arbres.

Il y a en réalité trois cascades successives en moins de 100 mètres mais elles sont difficiles d'accès en raison de la vallée encaissée et très boisée de la Ravine Mathurin. D'aspect peu attrayant en février 2014 à cause des arbres et branches transportées par Béjisa qui les obstruent ou les camouflent.

7 cascades le long de la Rivière du Mât à Salazie

Profiter de cette courte mais aquatique randonnée pour dénicher sept autres cascade de tous débits, hauteurs ou formes dans la même zone que celles citées ci-dessus.

Il y en a partout, principalement en rive droite mais on en trouve également des petites en rive gauche. Certaines sont fines et hautes, d'autres larges et moins hautes. On trouve également de beaux "pisse en l'air". Une d'entre elles (Photo 6) est si fine que l'eau épouse la forme de la cavité au lieu de chuter plus bas.

Une petite chute aux Sources Manouilh

Les Sources Manouilh constituent une agréable sortie dans le cirque de Salazie. La Rivière du Mât n'a que quelques centaines de mètres et le torrent est encore faible. Le dénivelé en revanche est fort, occasionnant la naissance de très nombreuses chutes. Avec du temps et de la prudence, on peut escalader les rochers pour essayer d'en voir d'autres.

Encore une chute peu impressionnante par sa hauteur et son débit. L'intérêt provient des sources d'eau tiède, fortement ferrugineuse qui laisse de belles traces de rouille (photo 5) le long des parois.

Carte

Toboggan de Bois de Pomme

Depuis la route de Salazie, prendre la petite route longtemps fermée pour travaux sur le barrage plus bas et se garer après le pont, gardé par un feu tricolore. La chute se trouve en-dessous du pont. Elle est accessible par un passage de pêcheurs en rive droite près du feu.

Le toboggan est le premier d'une série qui débute ici sur un circuit très dangereux en descendant la Rivière du mât en aval de Bois de Pomme.

Les Voiles de la Mariée depuis la Rivière du Mât

Pour voir cette chute de près de 100 mètres de large, il faut descendre dans le lit de la Rivière du Mât et remonter la rivière vers l'amont. Les chutes sont en rive droite.

Sans doute le plus beau spectacle de chutes d'eau de la Réunion car une vingtaine de fines chutes tombent l'une à côté de l'autre, créant des voiles successifs d'une grande beauté. Préférer le milieu de journée pour de plus belles images.

Cascades Rivière Fleurs Jaunes

C'est en descendant la Rivière des Fleurs Jaunes en marchant à l'instinct sur ses berges qu'on se régale tous les 500 mètres de ces chutes, toutes différentes.

La Rivière des Fleurs Jaunes n'a que très peu de cascades. En revanche, les affluents de cette rivière bordée de falaises, finissent par des chutes plus ou moins importantes mais toujours très hautes.

Est

Petite cascade de Takamaka

Une série de petites chutes visibles en se rendant à la cascade traitée ci-dessus. Voir les explications de la précédente.

On peut s'approcher très près de ces chutes mais attention, la baignade y est trop dangereuse. L'eau peut également monter de manière très rapide.

Affluent du Bras des Lianes

On coupe plusieurs petites ravines lors de la randonnée qui part de la Rivière du Mât pour visiter les Bassins de la Mer et des Aigrettes. Flâner lors des gués à la recherche de ces petites chutes.

Plusieurs possibilités de photos de petites chutes insignifiantes mais en général agréables à l'œil tout au long du parcours. Ce n'est pas la cascade qu'on recherche à cet endroit mais le cliché de nature morte. Encore plus beau avec un appareil réflex et des pauses plus longues.

Bras Patience au barrage de Takamaka

Cette chute, haute d'une bonne dizaine de mètres est visible de la petite passerelle en se rendant aux cascades traitées ci-dessus. Voir les explications de la précédente.

Elle se jette dans un beau bassin. On passe à quelques mètres sur le sentier qui descend au barrage.

Cascade et Bassin des Aigrettes

C'est à la fin de la première partie de la boucle du Bassin des Aigrettes qu'on atteint ce bassin sur un sentier comportant plusieurs petites montées.

Tout est beau en ces lieux : la cascade, le bassin, le cadre verdoyant, les rochers lisses dont un sculpté par les eaux. Voir les photos de la randonnée.

Cascade et Bassin de la Mer sur le Bras des Lianes

Deux randonnées permettent de voir ce bassin et sa cascade. boucle qui escalade plus tard la falaise pour revenir à la Rivière du Mât.

Comme au Bassin des Aigrettes, tout est beau ici sauf peut-être les rochers qui bordent le bassin, beaucoup plus ordinaires que le bassin des Aigrettes. Difficile de choisir s'il ne faut en voir qu'un.

La Chute du Bras Tabac

Cette cascade ne peut se voir correctement que d'hélicoptère ou pour les courageux qui oseront encore attaquer le celui de la Source du Bras Cabot (les autres photos).

On en voit une partie depuis le sentier fermé et toute la chute dans son ensemble lors de la descente vertigineuse vers la Source.

Trois chutes du Bras Cabot

On voit ces cascades d'assez loin lors de la descente vertigineuse qui vient du Cassé de Takamaka et arrive à la Source du Bras Cabot.

Seuls les canyoneurs se régalent de les voir de près. Il faut se contenter de les regarder de très loin.

La chute et le Bassin La Mer

A Saint-Benoît, prendre la bretelle nord et suivre la signalisation de Takamaka et de l'Abondance. A 3km, se garer à l'Abondance puis suivre le sentier jusqu'au bassin. En profiter pour suivre le sentier en rive droite et admirer les autres cascades en aval.

Ne pas se contenter de cette seule chute d'eau. Elles fourmillent dans cette zone. On peut d'ailleurs les descendre en canyoning pour quelques dizaines d'euros. Sensations garanties.

Quelques chutes de la Rivière des Roches

Entre Bras Panon et Saint-Benoît, se rendre à Beauvallon, passer sous la voie rapide et rouler sur une route étroite jusqu'au parking et l'aire de pique nique. Profiter pour suivre le sentier en rive droite et rencontrer ce passage fait de plusieurs petites chutes

Il y en a partout et des sentiers étroits s'en approchent.

Dernier bassin du Bras des Lianes

On passe au plus près lors de la randonnée familiale qui part de la Rivière du Mât pour se rendre au Bassin de la Mer sur le Bras des Lianes. Le sentier plongeant permet de la voir durant la descente.

Difficile à photographier depuis le haut en raison de la végétation, il vaut mieux se rendre au bassin en empruntant le premier sentier à droite du circuit proposé.

Petite cascade du Chemin de l'Harmonie

On entend la chute en marchant sur la partie empierrée du Chemin de l'Harmonie, juste avant le lacet dans les cannes à sucre en effectuant le début de la randonnée des captages sur le Grand Bras et la Ravine des Congres, 100 mètrers avant la station de pompage.

Petite chute ordinaire dans un cadre agréable à deux pas du Chemin de l'Harmonie. L'eau provient principalement du trop-plein de la canalisation arrivant à la station de pompage située au-dessus.

Un toboggan sur un affluent du Grand Bras

Seuls les sportifs désireux de rejoindre camp Michel par le sentier marron venant du Grand Bras pourront voir ce modeste toboggan. Il est situé sur l'affluent du Grand Bras que l'on passe après avoir traversé la Ravine Saint-Denis. Il est au pied d'un pilier de passerelle qui tombe doucement en ruine.

La chute est plus un toboggan qu'une cascade. Peut s'avérer dangereuse lors de la traversée par le sentier en direction de Camp Michel car on est obligé de franchir le cours d'eau pour continuer sur le sentier.

Carte

La Cascade du Chien

Se rendre à Vincendo, près de la Rivière du Mât à Saint André. Prendre la direction de Bellevue et suivre la signalisation indiquant la cascade jusqu'à la chute qu'on observe depuis la route.

Difficile d'accès, il faudra hélas se contenter de l'admirer depuis la route située à une soixantaine de mètres. La vallée et le Morne du Bras des Lianes lui donnent un cadre sauvage agréable à l'œil. Quelques sentiers permettent de s'en approcher.

Le bassin sur le Bras Cabot

On rencontre ce bassin et sa petite chute à la fin du sentier, en amont du gué de la Source du Bras Cabot.

La chute est belle mais modeste. En revanche, le bassin incite au repos et à la baignade car la descente difficile fatigue et la boue du Sentier de Bras Cabot salit les jambes.

Le Bras Cabot au Cassé de Takamaka

Cette cascade ne peut se voir correctement que d'hélicoptère ou pour les courageux qui oseront encore attaquer le sentier de Bras Cabot. Trois cascades sont visibles depuis certaines clairières mais il vaut mieux avoir un téléobjectif.

Le sentier du Bras Cabot étant fermé, inutile donc de se déchirer jambes et vêtements pour une cascade qu'on ne peut approcher qu'en canyoning.

La Cascade Biberon

Un sentier mène à la cascade depuis la Plaine des Palmistes par la Ravine Sèche, mais les moins courageux pourront garer leur véhicule à l'intersection de ce sentier et de la route de la Petite Plaine. On suit sans difficulté le torrent en pente douce jusqu'à la chute. ATTENTION : sentier fermé actuellement.

250 m de chutes indirectes, mais la dernière est de taille, même si le filet d'eau ne devient important qu'en cas de forte pluviométrie.

Les Cascades du Bras d'Annette

Après avoir contourné Grand Etang, suivre la Ravine de l'Etang jusqu'au fond du cirque d'où jaillissent de nombreuses petites cascades.

Après le chemin plat du tour de l'étang et ses eaux stagnantes, de belles pentes pour apprécier l'eau vive sur un sentier glissant parfois fermé.

Trois petites chutes du Bras Batardeau

Cette petite chute, quasi artificielle, tombe d'une retenue d'eau utilisée pour un captage. Elle est visible en fin de parcours du circuit des Ravenales.

Rien d'extraordinaire, si ce n'est la fraîcheur apportée par les embruns lors des sorties par très beau temps.

Carte

L'Anse des Cascades

Prendre le petite route qui descend à la Pointe des Cascades, peu après Bois Blanc en venant du Grand Brûlé.

L'anse est agréable mais les cascades ne sont pas toujours très alimentées. Beaux emplacements de pique-nique entre mer et falaise, sous les cocotiers et les palmiers.

Deux cascades sur le Bras Chansons

On passe au plus près dans la végétation dense avant d'arriver à la Source du Bras Cabot. On peut s'en approcher mais les bords sont assez dangereux.

La plus longue est en amont du cirque alors que les deux petites surgissent d'un canyon très étroit et sombre ressemblant à un tunnel (une seule photographiée).

La cascade de la Grande Ravine au PK12

On ne peut pas manquer cette haute cascade lorsqu'on emprunte le Chemin de Grand Fond qui relie Abondance aux usines de Takamaka. Voir la micro-randonnée effectuée uniquement pour aller au pied de cette belle chute.

Cette chute est un avant goût de celles que l'on peut admirer tout autour de l'usine hydroélectrique de Takamaka. Elle ressemble à la Cascade Biberon mais la chute est plus haute que la dernière de Biberon

Une des cascades de Takamaka

Deux manières d'y accéder : Depuis la Forêt de Bébour ou par la route qui longe la Rivière des Marsouins et qui débute entre Bras Panon et Saint Benoit. Suivre la route jusqu'au parking puis emprunter le sentier jusqu'au barrage. De nombreuses cascades sont visibles dans les alentours.

Haut lieu du canyoning, toute la région de l'usine permet d'admirer de nombreuses cascades et bassins. Celle-ci peut s'admirer du haut si on n'a pas peur de monter par l'échelle et le sentier étroit qui la contourne.

Le Bassin La Paix

Entre Bras Panon et Saint-Benoît, se rendre à Beauvallon, passer sous la voie rapide et rouler sur une route étroite jusqu'au parking et l'aire de pique nique. En profiter pour suivre le sentier en rive droite et admirer les autres cascades en amont.

Ne pas se contenter de cette seule chute d'eau. Elles fourmillent dans cette zone. On peut d'ailleurs les descendre en canyoning pour quelques dizaines d'euros. Sensations garanties.

3 cascades du trou de Fer depuis 3 points de vue

Les mythiques cascades du Trou de Fer ne sont bien visibles qu'avec l'hélicoptère. Les randonneurs auront la possibilité d'apercevoir quelques fragments du gouffre depuis le Gîte de Bélouve par le Forêt des Lianes en venant de Bras Panon.

Un des plus beaux spectacles de la Réunion même s'il faut y mettre le prix. Sensations garanties. Mais des randonnées s'en approchent au plus près.

La dernière Chute du Bras Chansons

Cette cascade est la récompense après la descente vertigineuse qui vient du Cassé de Takamaka et finit à la Source du Bras Cabot sur un sentier difficile et vertigineux.

Superbe cascade qui finit dans un bassin d'eau claire. Le tout est entouré de falaises abruptes d'un très bel effet sauvage.

Deux cascades sur la Rivière des Marsouins

Pour voir ces deux chutes ainsi que plusieurs autres mais un peu éloignées du sentier, il faut quitter l'usine hydroélectrique de Takamaka et marcher en direction du barrage du Bras Patience en regardant sur la gauche.

Deux hautes et belles chutes qui tombent dans un bassin recouvert de pierres éclaboussées. A réserver aux canyoneurs. Éloignée du sentier et photographiée en fort zoom.

Cascade Îlet à Bananes

Petite cascade qui coule à gauche de la suivante sur cette page. Rien d'extraordinaire sinon les reflets irisés dus au soleil. Impossible de se baigner car toute l'eau des cascades est canalisée afin d'alimenter le barrage.

Pour voir cette cascade il faut que la porte soit ouverte en fin de parcours de la randonnée qui va de la route de Bébour au barrage de Takamaka par l'Ilet à Bananes et ses 26 échelles. On peut passer sur la gauche de la grille mais sous sa propre responsabilité.

Quatre chutes et bassins du Grand Bras

Ralentir le pas lors de la randonnée vers les captages du Grand Bras et de la Ravine des Congres lorsqu'on entend le bruit d'une chute. Il y en a partout et en voici 4 parmi celles-là.

Rien d'extraordinaire excepté celle de la première image. La cascade se jette d'une trentaine de mètres dans le vide à deux pas du sentier. Les autres sont modestes mais toujours dans un cadre agréable.

Deux chutes au barrage de l’îlet à Bananes

Pour voir cette cascade il faut que la porte soit ouverte en fin de parcours de la randonnée qui va de la route de Bébour au barrage de Takamaka par l'Ilet à Bananes et ses 26 échelles. On peut passer sur la gauche de la grille mais sous sa propre responsabilité.

Plusieurs cascades tombent à cet endroit près du barrage. Le débit peut être parfois très important. Impossible de se baigner car toute l'eau des cascades est canalisée afin d'alimenter le barrage.

trois cascades sauvages du Bras Noir

Se rendre à la Plaine des Palmistes puis emprunter la route de Bélouve. 1 km plus loin, après avoir passé le grand parking et les aires de pique-nique, se garer 50 mètres avant la rivière du Bras Noir. Un sentier rive gauche débute au pont et monte à la prise d'eau. Le sentier botanique de la Petite Plaine mène aux cascades par la rive droite. Continuer tout droit, 200 m après le départ du sentier. Une échelle permet de descendre au barrage. La grande cascade se voit en prenant le sentier en rive gauche, près du pont.

Nombreuses cascades et bassins dans cette zone pourtant assez courte. La baignade ne sera possible qu'avec combinaison et moniteur de canyoning !

une chute au Barrage Îlet à Bananes

Pour voir cette cascade il faut que la porte soit ouverte en fin de parcours de la randonnée qui va de la route de Bébour au barrage de Takamaka par l'Ilet à Bananes et ses 27 échelles. On peut passer sur la gauche de la grille mais sous sa propre responsabilité.

Grande cascade au débit important dans un superbe cadre de verdure. Impossible de se baigner car toute l'eau des cascades est canalisée afin d'alimenter le barrage.

Cascade Bras des Lianes

En bordure du sentier de Bélouve en partant de l'Eden. Un belvédère rustique près du sentier permet de l'apercevoir.

Très haute et belle cascade située à une trentaine de mètres du point de vue. On peut rejoindre le haut de la chute en prenant le sentier qui rejoint la rive droite et s'arrête à une magnifique arche naturelle.

Deux petites chutes sur le Bras des Lianes

En marchent entre le belvédère de la Cascade du Chien et l'Eden, prendre à droite la piste vers le captage et descendre vers le Bras des Lianes où un petit sentier spécial amène entre les deux bassins.

Ces deux toboggans assez forts alimentent deux bassins du Bras des Lianes. Les bassins sont trop sombres pour s'y baigner avec plaisir et les deux chutes ne méritent pas l'organisation d'une sortie spéciale.

Carte

La petite chute à la Caverne des Hirondelles

Se rendre à la Plaine des palmistes et rouler en direction de Bélouve. Se garer 500 mètres avant la Route Forestière 3 de Takamaka, juste avant le pont de la Rivière des Marsouins, sur un parking en rive droite. Descendre dans le lit de la rivière par l'amont du pont et atteindre le cassé, les grottes des Hirondelles et cette cascade en marchant de rochers en rochers.

Cette cascade est située 15 mètres au dessus de celle qui plonge de 200 m dans la vallée de Takamaka. (difficile à voir depuis les rochers)

Nord

La Cascade la plus visitée de la Réunion !

A Saint Denis, se rendre à l'aéroport Rolland Garos et prendre la direction des toilettes à l'étage du dessous !!!!!!!

Un gros clin d'œil plein d'humour pour présenter cette cascade immanquable lors de la descente aux toilettes dans l'aéroport Roland Garros à Saint-Denis. Tous les touristes sont assurés de voir au moins une cascade durant leur séjour sur l'île.

Le Bassin Bœuf

Depuis Sainte Marie ou Sainte Suzanne, gagner Bagatelle Pointe Canal. A la sortie du village, suivre la direction des éoliennes et se garer plus haut au parking où est indiqué le sentier menant au bassin Bœuf . Suivre le sentier et le fléchage jusqu'au bassin.

Deux cascades parallèles, une extérieure, l'autre à l'intérieur d'anfractuosités rocheuses. Alimente un grand bassin.

Carte

La Cascade Maniquet

A Saint Denis, prendre la direction de Bellepierre puis du Brûlé. Au Brûlé, emprunter la route forestière de la Roche Ecrite jusqu'à l'embranchement indiquant la cascade. Poursuivre jusqu'au parking et terminer à pied par le sentier qui descend jusqu'au pied de la chute d'eau.

Une classique par sa forme et son débit mais donne une occasion de marcher peu pour se baigner dans l'eau fraîche. Peut être à sec une partie de l'année.

La Cascade du Chaudron

Assez courte randonnée à partir de la Bretagne. Sentier fermé en ce moment suite à éboulis.

La randonnée est agréable, difficile à trouver au départ mais la cascade est très belles et surtout très haute. Sortie à effectuer après un épisode pluvieux.

Le Bassin Grondin

Depuis Sainte Marie ou Sainte Suzanne, gagner Bagatelle Pointe Canal. A la sortie du village, suivre la direction des éoliennes et se garer plus haut au parking où est indiqué le sentier menant au bassin Bœuf . Plus éloigné que les deux précédents, il est surtout impressionnant par la grandeur de sa retenue d'eau.

D'autres bassins sont également visibles en amont mais souvent plus difficiles d'accès (Bassin de Bois, Bassin Carrosse, Bassin Pilon). Courte chute mais grand bassin.

La Grande Cascade de la Rivière Ste Suzanne

C'est la première cascade rencontrée lors de la randonnée au Bassin Pilon. Un étroit et abrupt sentier mène au bassin. Attention à la chute due à une possible glissade.

Superbe chute d'eau de près de 30 m de haut, bruyante et jaillissant de la verdure pour se jeter dans un grand bassin aux eaux profondes. Baignade sans grand danger.

La cascade de la Ravine Creuse

C'est la deuxième cascade rencontrée lors de la randonnée au Bassin Pilon. Deux sentiers permettent d'accéder soit au pied, soit en haut de la cascade de moyenne importance.

C'est la plus petite chute des quatre importantes rencontrées lors de la randonnée mais le bassin est très vaste. On peut prendre un autre sentier pour atteindre le sommet de la courte cascade, mais attention à la glissade possible sur les rochers mouillés et glissants.

Le superbe Bassin Carrosse

C'est la troisième cascade rencontrée lors de la randonnée au Bassin Pilon. Un sentier mène au pied de la chute et au bassin. Une échelle verticale, dangereuse et sans protection mène en haut de la chute et permet de rejoindre plus loin le Bassin Pilon.

C'est la plus agréable à l'oeil des 4 cascades. Son écrin de verdure lui donne un caractère sauvage. Une échelle permet d'atteindre le sommet qui comporte d'autres petites chutes, des tunnels d'eau et une petite arche naturelle.

Les trois chutes du Bassin Pilon

C'est la dernière cascade importante rencontrée lors de la randonnée au Bassin Pilon. Le site est sauvage, aussi vert que les autres de la même sortie mais plus rocheuse encore. On peut poursuivre par d'autres échelles et d'autres sentiers abrupts, puis un canal abandonné jusqu'au bassin et à la petite chute de la Ravine Jacob.

C'est l'endroit le plus sauvage de la sortie avec la chute entourée de gros rochers creusés de belles marmites de géants. Le site est hélas (pour la vue) entouré de nombreux tuyaux de prise d'eau destinée au chef-lieu.

Carte

La Cascade Niagara à Sainte-Suzanne

En venant de Saint Denis, passer Sainte Suzanne et quitter la N2 à l'échangeur de la Renaissance. Tourner immédiatement à droite en direction de Marancourt et suivre les indications à travers les cannes à sucre pour gagner le dernier parking le plus proche de la cascade.

Très connue des habitants du nord de l'île pour son immense "esplanade" qui permet de profiter du soleil et des joies de la plage de galets. Peu de places de parking pour une si grande capacité d'accueil. Le niveau baisse parfois mais il y en a toujours au cours de l'année.

Carte

La chute du Bassin Bleu sur la Ravine Bachelier

Depuis Saint-Denis, rejoindre la Rivière des Pluies puis , beaucoup plus haut l'Espérance les Hauts - Rouler en suivant la route principale jusqu'à l'arrêt de bus "Ravine Grimm". La petite route débute dans un virage de la route empruntée en véhicule. Longer la rue jusqu'au bout et prendre le sentier qui débute à la dernière maison et le suivre jusqu'à un croisement. Prendre à droite et rejoindre la Ravine Bachelier dans les pestes végétales. On entend bien la chute d'eau qui guide les pas.

La chute est belle, surtout après les pluies et le bassin très grand. Le cadre est agréable et se prête bien à la détente et à la baignade

Le Bassin Bleu de la Rivière Sainte-Marie

Cette chute se rencontre lors de la randonnée menant de la Montée Sano au Captage de la Rivière Sainte-Marie. On la voit bien depuis le sentier et une sente abrupte mène au pied de la cascade.

Cascade assez haute mais avec assez peu d'eau en saison sèche. Le bassin Bleu (un autre dans l'île !) est très grand et se prête également très bien à la baignade mais qui se mérite car la pente pour s'y rendre est très forte.

La chute du Captage de la Rivière Sainte Marie

Cette chute se rencontre lors de la randonnée menant de la Montée Sano au Captage de la Rivière Sainte-Marie. On la rejoint en fin de parcours aprèavoir empruntene longue passerelle ou le fond de la riviè. On peut monter au sommet de la chute et poursuivre en amont sur les gros rochers de la Rivière Sainte-Marie.

Très agréable cadre pour cette petite chute et son bassin d'eau claire où l'on peut se baigner si l'eau est claire. Il vaut mieux attendre la fin d'un épisode pluvieux pour faire de plus beaux clichés.

Carte

Une petite chute à l'Espérance les Hauts

Cette cascade est visible sur le sentier qui part de Maison Martin pour monter au Piton Plaine Fougère dans la Forêt de Moka Fontaine. Elle s'entend du sentier et il faut escalader quelques rochers glissants pour s'en approcher.

Petite chute sans importance entourée d'une magnifique forêt et de rochers très glissants. C'est ici la forêt qui a de l'importance.

Carte

La belle chute de l'Îlet Quinquina

Prendre la Direction de Saint-Denis puis de la Bretagne. Au premier croisement suivre la direction de Domenjod puis suivre la Rivière des pluies jusqu'à l’îlet Quinquina. En roulant vers l'amont, on ne peut pas la manquer à gauche, tombant de la falaise juste en face des habitations.

Cette belle cascade se précipite de la falaise qui fait face à l'Ilet Quinquina et vient grossir la Rivière des pluies. La douche procure d'excellents massages

La Cascade La Pluie

Cette cascade surgit de la falaise située à gauche du sentier qui monte vers le Grand Eboulis de l'Ilet Quinquina, juste avant l'Ilet la Pluie.

Elle est haute et située dans un bel écrin de verdure et dans un endroit sauvage. Hélas, elle n'a pas toujours beaucoup d'eau contrairement à celles situées deux kilomètres en amont. Attendre la fin d'un épisode pluvieux.

Les racines de la chute amont du Bras Launay

Cette chute se rencontre lors de la randonnée menant du Bassin Bœuf au Haut de la Perrière, en fin de boucle, juste avant de retrouver la ferme éolienne. Elle se situe en amont du sentier et est très facile d'accès.

Très jolie petite chute d'eau se précipite au-dessus d'une grande cavité remarquable par les racines qui ont été mises à nu lors de diverses crues et créent des sculptures vivantes d'une grande beauté. Baignade peu intéressante car peu d'eau.

Carte

Cascade amont sur la Ravine Bachelier

Depuis St-Denis, rejoindre la Rivière des Pluies puis, beaucoup plus haut l'Espérance les Hauts - Rouler en suivant la route principale jusqu'à l'arrêt de bus "Ravine Grimm". La petite route débute dans un virage de la route empruntée en véhicule. Longer la rue jusqu'au bout et prendre le sentier qui débute à la dernière maison et le suivre jusqu'à un croisement. Prendre à gauche et rejoindre la Ravine Bachelier. La chute est située quelques mètres en amont.

Petite chute, petit bassin ; l'intérêt se situe en aval au Bassin Bleu.

Le superbe Bassin Pichon

Effectuer cette courte randonnée à partir de Saint-André pour se rendre facilement au bassin et sa belle chute.

Très belle cascade se jetant dans un grand bassin peu profond. Le tout est situé loin de la route dans un magnifique écrin de verdure, de rochers et d'immenses bambous. Baignade non dangereuse. Très peu de monde en raison de la distance à parcourir (1 km). Et des ordures tout autour, bien sûr !

Une cascade du Bras Guillaume

A partir du Bassin Bœuf, rouler sur la petite route en direction des sources de la Rivière Sainte-Suzanne. Après avoir passé les kiosques de Décotte puis franchi la Rivière Sainte-Suzanne, poursuivre sur la Route Forestière des Hauts puis se garer au pont du Bras Laurent. La cascade en aval est inaccessible mais le bassin en amont est beaucoup plus aisé.

Modeste chute pour un grand bassin sur la Bras Laurent. Un sentier abrupt démarre près du bassin et chemine dans la forêt très humide envahie de goyaviers pour rejoindre plus haut d'autres chutes plus spectaculaires servant de prises d'eau pour les tuyaux qui bordent le sentier.

Cascades au Pic Adam

Se rendre à Saint-Denis et prendre la direction de Sainte Clothilde puis du Bois de Nèfles. Suivre les pancartes Pic Adam et se garer avant les réservoirs. Emprunter ensuite le circuit jusqu'aux cascades.

On longe une très grande cascade qui se devine dans les arbres, puis un étroit canal et on termine à cette cascade. On peut poursuivre vers le haut mais les rochers sont glissants.

Carte

La Cascade des Délices à Saint-André

Se rendre en direction de Saint-André par la N2 et pénétrer dans le village de Quartier Français. Au premier rond-point, une pancarte indique la Cascade des Délices. Suivre les pancartes, passer sur la RN1 et tourner immédiatement sur la droite puis rouler jusqu'au bout de la route. Se garer. Traverser la passerelle puis prendre à gauche, suivre le sentier ombragé qui longe la rivière jusqu'au bassin et à la cascade.

La chute a beaucoup d'eau mais n'est pas impressionnante. C'est principalement le bassin de baignade et le cadre agréable qui attire toujours autant de monde dans cette région proche de Saint-André.

Les chutes de la Ravine Blanche

Difficile d'approcher ces hautes chutes alimentées par la Ravine du Paradis et de la Ravine Blanche ou leurs affluents, visibles lors de la descente vers le Morne Saint-François.

Il faudra se contenter de les admirer de loin ou les photographier au téléobjectif, à moins qu'un club de canyoning ne les aient dans leurs programmes.

Cascade du Bras Guillaume

Cette très haute chute se rencontre sur le sentier qui va de l'Ilet à Guillaume vers la Plaine d'Affouches puis vers la Roche Ecrite (fermé) en regardant vers le Sud-ouest durant la montée vers la Route Forestière de la Plaine D'affouches sur le Bras Guillaume.

Très belle et très haute cascade se jetant dans un large bassin. D'accès difficile par le sentier partant sous une des échelles, elle s'admire et peut donner l'occasion de très belles photographies.

Modeste cascade à la Rivière Saint-Denis

La cascade est facile à trouver, à quelques mètres de la passerelle qui enjambe la Rivière Saint-Denis, là où on peut garer le véhicule lors de la randonnée qui remonte la rivière.

Chute d'une quinzaine de mètres, proche de la route et sans grand intérêt. Cadre de verdure agréable.

Carte

Cascade des Hirondelles

La cascade est bien visible lors de la randonnée du Moulin Cader à la Montagne à partir d'une trouée dans la végétation. Pour arriver au sommet de la chute il faut prendre le sentier du Bassin Passage dont la carte ci-contre indique l'emplacement. La cascade est à 50 mètres en aval du bassin.

La chute est impressionnante en période de pluie mais plus modeste en saison sèche. Un vieux sentier permet d'atteindre le pied à partir de Moulin Kader mais il est souvent envahi de végétation et dangereux.

Cascade Ravine Source Rubinais

Difficile de manquer cette petite chute puisqu'elle se situe sur le sentier du Bassin Diable au moment où on est obligé de traverser la Ravine Source Rubinais qui signifie pour le moment la fin du circuit pouvant encore être appelé de la randonnée.

Agréable petite chute d'à peine 3 mètres mais coulant sur des rochers extrêmement glissants. Remarquable touffe de bambous à deux pas de la chute. Bassin microscopique et sans intérêt.

La chute du Bassin Nicole

Depuis Sainte Marie ou Sainte Suzanne, gagner Bagatelle Pointe Canal. A la sortie du village, suivre la direction des éoliennes et se garer plus haut au parking où est indiqué le sentier menant au bassin Bœuf . Suivre le chemin et admirer la chute d'eau avant de descendre par le sentier escarpé au pied de celle-ci.

Cascade originale qui tombe de chaque côté d'un éperon rocheux. D'autres bassins sont également visibles en amont mais souvent plus difficiles d'accès (Bassin de Bois, Bassin Carrosse, Bassin Pilon)

Carte

Le toboggan du Bassin Marie-Louise

Se rendre à Saint-Denis puis à la Rivière des Pluies en face de l'aéroport. Poursuivre jusqu'à la Grande Montée et suivre la direction de l'Espérance les Bas. En face de la Confiance les Bas, la route fait un grand virage à droite et franchit la Ravine sèche. Se garer sur le parking à droite après le virage. Descendre du pont à la Rivière par le sentier en amont, rive droite, et rejoindre le bassin 150 m plus loin.

Grand bassin alimenté par un beau toboggan. On peut dominer le bassin ou s'approcher de la chute en prenant l'étroit sentier qui part sous les bambous sur la gauche quand on regarde le bassin.

Notre Dame du Rosaire à Bellevue

Elle coule le long de la falaise basaltique à mi-chemin entre le départ de la randonnée du Bassin de la Mer et la bifurcation du Bras des Lianes, à gauche du sentier.

Fine et discrète, cette petite cascade ne présente guère d'intérêt.

Six cascades à la Rivière des Pluies

Longer la Rivière des Pluies jusqu'à l'Îlet Quinquina

Les flancs du rempart en rive droite regorgent de très belles chutes parfois très hautes qui viennent augmenter le débit de la Rivière des Pluies.

Cascade affluent Rivière Saint-Denis

La cascade est bien visible lors de la randonnée de la remontée de la Rivière saint-Denis, à moins de deux minutes de marche du barrage de récupération de l'eau qui file par un tunnel taillé dans la pierre.

La fine cascade se jette dans la Rivière Saint-Denis et propose un tout petit bassin ne se prêtant pas à la baignade. Douche possible en période de faible débit, surtout en fin de randonnée très humide si on remonte au-dessus de la fin du sentier.

La résurgence du Bassin Canne

Cette chute est présentée dans la randonnée des dix cascades. Elle se trouve en aval du Bassin Nicole quand on prend le chemin qui longe la Rivière Sainte-Suzanne en rive droite. Elle est assez proche du Bassin Nicole.

Très jolie chute d'eau qui jaillit d'un trou du rocher en résurgence. On peut accéder au pied de la chute comme au sommet grâce aux deux sentiers qui y mènent. Baignade très fortement déconseillée.

Carte

La cascade du Bassin Chouchou

Se rendre à Saint Denis puis à la Rivière des Pluies en face de l'aéroport. Poursuivre jusqu'à la Grande Montée et suivre la direction de l'Espérance les Bas. Rouler 2 km et prendre la rue étroite à gauche qui débute juste avant une série de vertigineux virages en direction de l'Espérance les Hauts. Arriver au petit village de Apollon et se garer. Le sentier débute rive gauche, 5 m avant le pont. Le bassin se situe à moins de 100 m de la route.

La randonnée est agréable, difficile à trouver au départ mais la cascade est très belles et surtout très haute. Sortie à effectuer après un épisode pluvieux.

Captage cascade Ravine Source Rubinais

Difficile de manquer cette petite chute puisqu'elle se situe sur le sentier du Bassin Diable au moment où on est obligé de traverser la Ravine Source Rubinais qui signifie pour le moment la fin du circuit pouvant encore être appelé de la randonnée.

Attention à la glissade pour s'en approcher comme sur la photo. Le sol est très glissant et les plantes ne tiennent pas si on cherche à s'y cramponner. Le bas de la cascade tombant en plusieurs paliers part en grande partie dans un récupérateur en béton pour alimenter la tuyauterie qu'on a rencontré durant le parcours.

Deux chutes venant de Bellevue

Se franchissent en haut de la petite chute lors du retour de la boucle des Aigrettes en haut du rempart.

Deux petite chutes insignifiantes passées lors de la boucle des Aigrettes. L'une est le haut de la cascade photographiée en début de parcours, l'autre vient gonfler le Bras des Laines sans y apporter beaucoup de débit.

Fine chute au Bassin de la Mer

Deux randonnées vers le Bassin de la Mer à partir de la Rivière du Mât permettent de la voir.

Fine et haute cascade qui termine sa course dans le Bassin de la Mer. Mince filet à peine visible par temps sec, il augment en cas de pluie sans jamais devenir conséquent.

Cascade sur Rivière Ste-Suzanne

Se trouve avec un détour spécial lors de la randonnée partant de Montée Sano vers le Piton Plaine Fougères

Petite cascade se jetant dans un très grand bassin aux eaux sombres. Attention à l'approche du bassin par temps humide.

Cascade amont Ravine Mère Canal

Le sentier de l'Echelle passe à 5 mètres de cette chute et donne une excellent excuse pour se reposer de la montée précédente.

Cascade ordinaire dans un cadre sauvage qui mérite une halte. Une table de pique-nique est d'ailleurs spécialement installée en rive gauche. Par temps sec, on peut descendre la Ravine Mère Canal pour y dénicher petites chutes, bassins ou toboggans.

Cascades du Bassin Rond

On passe sur le gué entre la cascade et le toboggan en milieu de boucle faisant le tour de la Ravine Sèche. Egalement situé à deux minutes du croisement de sentiers lors de la randonnée faisant le tour du Bras Mussard.

Petite cascade qui alimente le Bassin Rond sur la Ravine Sèche. Une autre petite chute au-dessus de celle-ci s'atteint en une minute en marchant en rive gauche, à ras du bassin. Un toboggan évacue l'eau du Bassin Rond ce qui donne l'occasion d'une très agréable halte lors de la randonnée venant de l'Abondance.

Cascade Bassin Franck

Située entre le Bassin l'Orage et le Bassin Zéclair en remontant la Ravine Sèche au départ de l'école de l'Espérance les Hauts.

Agréable petite chute qu'il vaut mieux visiter par temps de pluie lorsque la Ravine Sèche devient torrent. Elle ressemble à beaucoup d'autres de la région par sa forme, son débit et son cadre rocheux.

Cascade Bassin l'Orage

On peut rejoindre cette belle petite chute en prenant le sentier près de l'école de l'Espérance les Hauts et en tournant à gauche aux bambous après une forte descente.

Très agréable chute d'eau qui tombe en pluie dans un large bassin entouré d'un magnifique écrin sauvage et rocheux. On peut se baigner dans le bassin et profiter de la douche permanente.

Cascade des Deux Sœurs

C'est la cascade la plus en aval de la randonnée qui part de l'Ecole de l'Espérance les Hauts pour suivre la Ravine Sèche.

A visiter pour le beauté sauvage du lieu plus que pour la cascade elle-même qui ne dépasse pas les 6 mètres de hauteur. L'endroit, entouré de canyons est le paradis des photographes.

Le Saut de Tarzan

Cette chute et sa grotte sont proposées dans la randonnée des 10 cascades sur la Rivière Sainte Suzanne. C'est la plus en aval de toutes celles présentées. Il faut suivre la piste qui se prolonge après le Bassin Canne et rejoindre, beaucoup plus loin, la rivière qu'on remonte sur une soixantaine de mètres de rochers en rochers.

Aucun nom sur la carte mais elle est appelée "Tarzan" par les canyoneurs. Une autre cascade en aval de la Rivière Ste Suzanne qui est caractérisée par une grotte toute proche. Le bassin est immense mais l'accès est assez long. Voir ci-contre.

Les racines de la chute aval du Bras Launay

Cette chute se rencontre lors de la randonnée menant du Bassin Bœuf au Haut de la Perrière, en fin de boucle, juste avant de retrouver la ferme éolienne. Elle se situe en aval du sentier et est beaucoup plus difficile d'accès que la précédente. Partir sur la gauche 10 mètres avant de traverser le Bras Launay et contourner la grande cavité rocheuse dans laquelle coule le ruisseau en se frayant un chemin dans les arbres et goyaviers poussant serrés les uns aux autres.

Comme la précédente, la cavité en-dessous de la cascade comporte de belles racines mais également des résurgences, qui, alliées au bassin d'eau transparente peut donner l'occasion de belles photographies si la lumière est au rendez-vous.

Cascade Zéclair

Deux manières de voir cette cascade : depuis la Confiance les Hauts par un agréable sentier qui descend en lacets ou en remontant la Ravine Sèche lors d'une randonnée spéciale.

La plus haute et la plus belle des chutes rencontrées lors de la remontée de la Ravine Sèche. Une aire de pique nique se situe à deux pas et attire toujours beaucoup de monde en fin de semaine. Elle est haute et fine et tombe de grandes falaises entourées de verdure.

Ouest

Une cascade sur la Rivière des Colimaçons

A quelques mètres de la Route Forestière des Tamarins entre le Tévelave et le Maido, en amont du radier.

Cette cascade et son grand bassin sont visibles uniquement en cas de fortes pluies. Dans ce cas ce sont des dizaines de chutes comme celles-ci qu'on peut rencontrer en effectuant la boucle des Colimaçons et Fond Simambry ou dans la région.

Le Bassin des Aigrettes

A Saint Gilles, vers la Pointe des Aigrettes, prendre la route de Saint Gilles les Hauts. A 4 km de la 4 voies, un petit parking accueille une dizaine de voitures. Il est possible, depuis ce point de visiter la Cascade des Aigrettes, le Bassin des Cormorans ou le Bassin Malheur. Très belle vue sur la chute depuis la randonnée depuis Moulin Kader.

Facile d'accès même s'il faut parfois se mouiller les pieds ou pénétrer dans des tunnels. L'eau a de belles couleurs turquoise, verte ou bleue. Bien que déconseillée, la baignade y est courante

Le Bassin Vital

On monte à cette cascade et ce bassin à partir de la route du Tour des Roches à Saint-Paul.

Le bassin d'eau fraîche est alimenté par une cascade de plus ou moins grande importance en fonction de la saison.

Les Pisse en l'air de la Ravine Divon

Se rendre à Saint-Paul et débuter le Tour des Roches. On traverse le radier de la Ravine Divon et on se gare quelques mètres plus loin sous les manguiers avant d'entreprendre la balade.

Cette cascade est banale mais le spectacle se situe au dessus avec une pluie venant d'une multitude de petites chutes issues d'infiltrations.

Le Bassin Malheur à Saint-Gilles

Explications identiques à Aigrettes. Il n'y a pas toujours de l'eau tombant des falaises en raison des captages en amont.

Encore un bassin interdit à la baignade qui attire tous les jeunes plongeurs de la région.

La première cascade de la Grande Ravine

Rien de plus facile de trouver cette cascade qui marque la fin de la randonnée de la remontée de la Grande Ravine.

Même par forte pluie, la cascade donne assez peu car de nombreux tunnels permettent à l'eau de passer sous le lit de la rivière. Il n'y a qu'en cas de cyclone qu'il y a de l'eau mais il est alors totalement inconscient de s'y aventurer.

Le Bassin Cormorans

Explications identiques à Aigrettes

Une belle vue depuis le sentier en descendant permet d'admirer la couleur turquoise de l'eau. Attention à la baignade près de la cascade mais le bassin est large.

Deux petites chutes à Source Nouvelle

Cette région de Source Nouvelle est parsemée de nombreuses petites cascades comme celle-ci. La manière la plus rapide d'y accéder est de se rendre au hameau de l'Entre-Deux, entre le Tévélave et de l'Etang Salé les Hauts puis d'effectuer le circuit du Piton Lacroix.

Aucune chute spectaculaire mais d'agréables bruits d'eau tout au long de la deuxième partie de la balade.

Toboggan Ravine Ruisseau

Juste après le pont de la Ravine Ruisseau lors de la randonnée qui fait le tour des Avirons. On voit le premier bassin depuis le pont mais pas cette petite chute.

Joli petit coin reposant. Un bassin entouré de sonjes (taros) récupère l'eau de ce long toboggan qui tombe en escaliers entre des rochers glissants.

Cascade des Premiers Français

Deux manières de voir ces chutes : se garer au cimetière de Saint-Paul ou à l'aire de stationnement de la Grotte des premiers Français et marcher jusqu'au fond de l'aire ou faire un écart de 100 mètres lors de l'étape du tour de l'île de Saint-Paul à la Saline.

Fines chutes d'eau qui éclaboussent le bas des falaises et des grottes des Premiers Français. Les grilles qui empêchent de visiter les grottes gênent un pour l'observation de ces hauts filets d'eau, rares dans les régions chaudes de l'Ouest.

Bassin 1 Grand Bras Ravine Sèche

En frôlant le Piton des Merles, on rencontre le Grand Bras de la Ravine Sèche. Remonter le long bassin en rive droite pour parvenir au premier bassin dans lequel il est possible de se baigner.

Petite chute tombant dans son large bassin dans un cadre sauvage du Grand Bras de la Ravine Sèche

Bassin 2 Grand Bras Ravine Sèche

En frôlant le Piton des Merles, on rencontre le Grand Bras de la Ravine Sèche. Remonter le long bassin en rive droite pour parvenir au premier bassin dans lequel il est possible de se baigner. Poursuivre en rive gauche sur un petit sentier qui remonte la pente jusqu'au sommet du premier bassin.

Petite chute tombant dans son petit bassin dans un cadre sauvage du Grand Bras de la Ravine Sèche, une trentaine de mètres au-dessus du premier bassin

Sud

La petite cascade de l'arche naturelle de Cap Blanc

Depuis Grand galet, marcher en direction de la Chapelle de Cap Blanc. De nombreuses petites cascades y sont visibles, mais en suivant le fond de la Grande Ravine. Lieu idéal pour effectuer du canyoning sans danger ; hélas l'eau manque souvent.

On peut sans grand danger suivre le cours de l'eau de la Grande Ravine et se régaler du paysage sauvage, des rochers lissés par l'érosion et des nombreuses petites chutes d'eau.

Carte

La Cascade d'Eboulis Rouge

Même randonnée que ci-dessus mais de l'autre côté de la vallée. 20 mètres en amont d'une passerelle en ruine, suivre un sentier très étroit dans les goyaviers inextricables et rejoindre la Rivière des Remparts. De là, on peut découvrir sans danger toute la zone, très arrosée.

L'incursion vers la Rivière des Remparts, même s'il faut affronter les goyaviers, permet de découvrir une multitude de sources qui coulent en cascade et dont certains bassins permettent la baignade. Celle-ci fait plus de 100 m de hauteur. Attention tout de même aux rochers glissants

Carte

Cascades des sources de la Rivière Saint-Etienne

Même randonnée que ci-dessus mais de l'autre côté de la vallée. 20 mètres en amont d'une passerelle en ruine, suivre un sentier très étroit dans les goyaviers inextricables et rejoindre la Rivière des Remparts. De là, on peut découvrir sans danger toute la zone, très arrosée.

Une fois les goyaviers traversés, ce sont des petites chutes souvent agréables à l'œil qui tombent de la falaise ou de la rivière elle-même. Endroit très agréable.

La petite chute du Bassin Bichique

On débute le tour de la Pointe Langevin par cette cascade qui se jette dans le Bassin Bichique de l'estuaire de la Rivière Langevin.

Rien de bien impressionnant par rapport à la Cascade Jacqueline, toute proche, car une grande partie de l'eau part sur le côté et n'alimente pas ce petit bras.

Carte

Le Bassin Bleu de la Rivière Langevin

En venant de Saint Joseph, se rendre à Langevin et rouler jusqu'à la centrale électrique. Se garer avant le pont. La cascade est visible depuis la route et peut se rejoindre en longeant la rivière sur les rochers.

Attention, la Rivière Langevin coule souvent sous terre. Cette zone est plus souvent sèche et les véritables cascades n'apparaissent qu'en période de forte pluie ou de tempête tropicale. Impossible alors de s'y baigner.

Carte

Une belle chute au Jar

En venant de Saint Joseph, se rendre à Langevin et rouler en direction de Grand Galet et se garer au parking de la Cascade Langevin. (photo 1 - Sud). Descendre vers la rivière en suivant l'étroit sentier qui plonge près du parapet. Une fois arrivé à l'eau, suivre la rivière sur une cinquantaine de mètres. La cascade est visible du haut vers le bas.

Le trou d'eau situé en dessous permet une baignade assez mouvementée. Ne plonger qu'en période calme et éviter les gros remous.

Carte

Une autre petite chute au Jar

En venant de Saint Joseph, se rendre à Langevin et rouler en direction de Grand Galet. Se garer au parking du Jar, au bas de la rampe qui mène à la Cascade Langevin et rejoindre le bord de l'eau. Cette cascade est la première rencontrée. Une autre, très belle se situe 50 m plus bas et tombe en toboggan dans un trou d'eau sombre et sauvage. La cascade est visible de bas en haut en remontant la rivière sur une cinquantaine de mètres.

Même si les enfants du coin s'y baignent, ce trou où l'eau s'engouffre pour sortir plusieurs mètres plus loin peu créer assez de peur pour rester sur le bord.

Trois étages de la petite chute de la Source des Songes

Cette haute et fine cascade se rencontre lors de la randonnée de Saint-Louis à Bois Court, 2 km avant d'arriver au Pont de la Liane. Elle est située un peu plus loin que la passerelle qui permet à un tuyau de transport d'eau de passer au dessus de la rivière. On peut donc également la voir en partant du Pont de Liane en venant du Bras de Pontho.

Cette fine cascade est alimentée par le Bras Long qui coule à la Mare. Malgré un petit bassin, on ne s'y baigne pas puisqu'on vient de traverser déjà 20 fois la rivière et qu'on n'éprouve plus de plaisir à se mouiller !

Le Voile de la Mariée de Grand Bassin

Depuis Bois Court, garer son véhicule à l'horloge à eau et descendre vers Grand Bassin. A l'îlet, descendre la rivière (Bras de Ste Suzanne) sur 500 m pour arriver à la rencontre de la chute d'eau.

Une baignade qui se mérite, surtout quand on pense au retour par le sentier de Grand Bassin à Bois Court.

Carte

Le toboggan et la chute de Fond de Sonje

Elle est située juste avant la Cascade de Grand Galet (voir plus haut), sur la route qui longe la Rivière Langevin, à la fin du hameau du Grand Défriché. Garer le véhicule au parking et marcher 300 m en longeant la rivière.

Paysage agréable et retenue d'eau permettant la baignade sans danger.

Un pisse-en-l'air se jetant dans le Bras de la Plaine

Impossible à manquer à quelques mètres de la passerelle qui sert au passage du tuyau en aval de la petite cascade du Bras Long à la Source des Songes. Visible lors de la randonnée du tour du Serré de l'Entre Deux.

Une invitation la douche sous la demi-douzaine de pisse-en l'air qui se transforment en cascades lors des forts épisodes pluvieux. D'autant plus qu'on a déjà les jambes mouillées et qu'il fait toujours chaud dans cette région de l'Entre Deux.

Le plus bel endroit sur le Bras de Ste Suzanne

Il suffit de dépasser Grand Bassin et se diriger vers le Voile de la Mariée. Au gué, prendre à droite et remonter les rochers jusqu'à cette cascade. Escalader la paroi de droite et visiter les grottes, arche naturelle ou le bassin pour le plaisir des yeux et des oreilles.

Cet endroit magique peut rivaliser sans problème avec certains coins de la Rivière des Marsouins ou Sainte Suzanne. Il regroupe en 20 mètres une chute, des grottes et une arche naturelle. A ne pas manquer lors de la visite au Voile de la Mariée.

Un modeste bassin sur le Bras de Ste Suzanne

De nombreuses petites chutes d'eau sont visibles sur le Bras de Sainte-Suzanne si on décide d'effectuer le crochet vers le Trou.

Les cascades sont insignifiantes mais le Plateau de Bine et le Trou sont impressionnants par leur aspect sauvage.

La Cascade Jacqueline à Saint-Joseph

On débute le tour de la Pointe Langevin par cette cascade en remontant la rivière sur 200 mètres.

On y rencontre des bassins propices à la baignade, de petites cascades et des pièges à bichiques à l'embouchure. C'est la puissance de la Cascade Langevin qui se déverse dans une chute de 2 mètres de large. Repérer le débit sous le pont en pensant. Plus il a d'eau dans la rivière et plus la Cascade Jacqueline est impressionnante.

La chute aléatoire de Petit Coteau

Cette chute semi artificielle est en réalité le trop plein de la petite unité de production que l'on rencontre entre le Petit et le Grand Coteau lorsque l'on descend à Grand Bassin.

En période humide, il y a toujours de l'eau. En période plus sèche ou lors de la production d'électricité, son débit diminue.

Une cascade le long du rempart

La meilleure vue sur la cascade se situe depuis la plus grande passerelle de la randonnée sportive au captage du Bras de Sainte Suzanne.

Elle est assez éloignée du sentier mais a un fort débit et tombe en escaliers depuis les flancs du Sommet de l'Entre-Deux. Elle est indiquée sur la carte au 25 000ème.

Carte

L'incontournable Cascade Langevin

A Langevin, prendre la direction de Grand Galet. Elle surgit de la roche 200 m avant le village de Grand Galet, à droite en montant une route pentue et sinueuse. Possibilité de garer quelques véhicules. Un sentier descend près du parapet et permet de découvrir d'autres cascades et d'avoir une vue en contre-plongée sur la cascade de Grand Galet.

Beau spectacle offert par une eau de résurgence parmi les plus accessibles de l'île en véhicule.

Deux affluents de la Ravine Citron Galet

On voit ces deux cascades en longeant le Sentier de la Rivière des Remparts, en regardant sur la droite vers le Nez de Bœuf après avoir terminé la descente depuis la route du Volcan.

Situées trop loin pour se visiter on se contente de les regarder de loin et d'écouter le bruit de leur chute. Une grande partie de cette eau disparaitra dans les tunnels de la ravine Citron Galet.

D'autres petites chutes du Bras de Ste-Suzanne

Même sortie, même cheminement que pour le Bras de Sainte-Suzanne. Les chutes, toboggans ou remous se longent pour accéder à la cascade principale.

Toutes ces petites chutes ou toboggans se rencontrent pour se rendre au pied de la cascade de la ligne au-dessus.

La Cascade de Mahavel

Cette très belle cascade se mérite car il faut près de 4 heures pour l'atteindre à partir de Grand Coude ou du Nez de Bœuf . Au barrage de Mahavel, suivre la vallée du Bras de Mahavel et la remonter jusqu'à la chute.

Très belle chute arrivant tout droit de l'effondrement de Mahavel et des hauts du Langevin. Possibilité de passer derrière la cascade pour de belles photos de la vallée cachée par le voile d'eau. Pas de bassin et donc de baignade possible.

Les minuscules cascades des Trois Sources

On remonte la Rivière des Remparts en direction de Petite Plaine. Les trois petites cascades sont situées au pied du rempart à gauche en remontant la Rivière des Remparts entre l'Ilet Yin Yin et le Coteau du Bloc.

Rien de bien spectaculaire pour ces trois sources intarissables. Possibilité de s'y laver après une longue randonnée ou d'y boire une eau limpide.

Carte

D'autres chutes à Cap Blanc

Voir explications ci-dessus car cette cascade fait partie de la série visibles en ces lieux.

Une autre des chutes décrites dans la zone. Baignade possible

Le point de vue de Cap Blanc

Facile à trouver en montant à Grand Pays depuis qu'un belvédère a été spécialement aménagé pour l'observer. Elle se situe en amont des deux présentées ci-dessus.

Une cascade à réserver aux canyoneurs, un peu éloignée du sentier mais agréable à l'oil .

La chute de la Source du Bras Long

Cette cascade, souvent à sec se trouve à la fin de la randonnée qui part de l'Entre Deux, monte au Zèbre et redescend pour longer le Bras Long quand le sentier a été défriché pour nettoyer les crépines.

Il n'y a pas d'eau toute l'année. Le trajet pour y parvenir est dangereux à sec, donc plus dangereux lorsque coule la cascade. Attention de ne pas glisser. A gauche, dans une cavité, des vierges guettent l'arrivée de l'eau.

Carte

Une autre petite au Jar

En venant de Saint Joseph, se rendre à Langevin et rouler en direction de Grand Galet. Se garer au parking du Jar, au bas de la rampe qui mène à la Cascade Langevin et rejoindre le bord de l'eau. Cette cascade est la première rencontrée. Une autre, très belle se situe 50 m plus bas et tombe en toboggan dans un trou d'eau sombre et sauvage. La cascade du (Jar 1) est visible de bas en haut en remontant la rivière sur une cinquantaine de mètres.

Même si les enfants du coin s'y baignent, ce trou où l'eau s'engouffre pour sortir plusieurs mètres plus loin peu créer assez de peur pour rester sur le bord.

Carte

La Cascade de trou Noir au-dessus de Langevin

Elle est située juste avant la Cascade de Grand Galet, sur la route qui longe la Rivière Langevin, à la fin du hameau du Grand Défriché. Garer le véhicule au parking et marcher 300 m en longeant la rivière.

Paysage agréable et retenue d'eau permettant la baignade sans danger.

Carte

La Cascade Langevin en période cyclonique

Mêmes explications que ci-dessus. C'est la même cascade que l'autre mais en période cyclonique. Le spectacle est garanti.

En période habituelle, cette cascade est une résurgence. En période de très forte pluie, le débit est tellement important que l'eau emprunte réellement le lit de la rivière au lieu de couler sous la terre.

Le Pisse en l'air du Pont de la liane

Cette fine cascade arrive des flancs du Dimitile par la ravine qui coule entre le Zèbre et la Grande Jument. On accède au pied pour une petite baignade par le sentier du Pont de la Liane.

Très fréquentée les week end par les familles qui pique-niquent à proximité, elle permet aux enfants de se faire arroser par la pluie fine qui descend de la falaise. Cette cascade diaphane représente le début de la randonnée des Gorges du Bras de la Plaine.

Le déversoir de l'usine hydroélectrique !

On passe très près de cette cascade lors de la randonnée qui va de Saint-Louis à Bois Court. Il est possible aussi de la voir en se garant près du pont qui enjambe le Bras de la Plaine entre Bois d'Olive et l'Entre-Deux, proche du radier du Ouaki. Un sentier dans les chouchous et les grandes herbes permet de l'approcher.

Cascade totalement artificielle qui jaillit au bas de la centrale électrique du Bras de la Plaine. Son débit est fonction de l'activité de la petite usine et il est bien sûr totalement interdit de s'y baigner !

Une chute près du Bras de Sainte-Suzanne

Facile à trouver le long du sentier qui remonte vers le captage du Bras de Sainte Suzanne à gauche du tuyau qui longe la rive droite

Cette fine cascade tombe à deux pas du sentier. On ne pas se baigner dans le bassin mais il est possible de se doucher sous la fine chute.

Une autre chute au Bras de Sainte Suzanne

Située à 25 mètres du sentier du captage du Bras de Sainte Suzanne. On passe d'abord sur une passerelle qui enjambe l'affluent du Bras de Sainte-Suzanne puis on accède au pied de la chute en traversant la vingtaine de mètres de bois serrés. On la voit à travers les arbres depuis le sentier et on ne peut la manquer.

Elle est impressionnante plus par sa hauteur que par son débit. De plus, elle tombe en plusieurs paliers. On peut se baigner et se doucher sous la dernière chute, près du sentier.

Les petites chutes souterraines du Plateau des Cascades

La rivière souterraine de la Ravine Citron Galet est située entre le Nez de Bœuf et l'Ilet de Roche Plate, à l'aplomb du Nez de Bœuf . On peut donc s'y rendre de plusieurs manière ; la plus rapide s'effectuant depuis le Nez de Bœuf.

En bordure du sentier qui descend vers Roche Plate, on aperçoit à droite une première cascade qui se précipite dans une espèce de gouffre. Passer sur les roches en amont de la cascade et visiter le gruyère que constituent les innombrables grottes à quelques mètres de là. Visite inoubliable.

Ravine Petite Île

En remontant de l'église de Petite Île vers Manapany les Hauts en amont du pont

D'autant plus discrète qu'elle ne coule qu'en cas de fortes pluies

Cascade Plage du Tremblet

A la fin de la randonnée littorale venant de Saint-Philippe, poursuivre vers le Port du Tremblet par un sentier escarpé. Poursuivre jusqu'à la nouvelle plage du Tremblet. La Cascade vient du rempart

Surtout visibles quand il a plu, ces deux cascades s'approchent d'assez près par un sentier caillouteux. L'eau se jette dans la mer en traversant la plage. Les bassins ne sont pas suffisants pour s'y baigner car ces cascades sont intermittentes.

Cascade Ravine Takamaka

A Takamaka, entre la Pointe de la Table et la Pointe du Tremblet, on traverse la Ravine de Takamaka dont le pont a été réhabilité. Cette petite chute, cachée dans les goyaviers à l'époque, est désormais visible de la route.

Modeste chute sans grand intérêt d'autant moins photogénique qu'un murette a été construite pour canaliser la ravine. De plus, il n'y a vraiment le l'eau qu'en périodes pluvieuses

Cascades sur Bras de Ste-Suzanne

Entre Grand bassin et le Voile de la Mariée, on traverse à gué le Bras de Sainte-Suzanne. Remonter jusqu'à une grotte, une arche et une belle cascade. poursuivre en amont pour trouver ces deux petites chutes.

Les chutes sont ordinaires mais le cadre très agréable. C'est surtout le bassin qui peut attirer les intrépides qui remontent ce torrent pour le découvrir. Attention à la baignade en raison de remous liés à l'importance du courant.

Déversoir Gol les Hauts

A la fin de la Rue des Benjoins, passer devant les dernières cases puis suivre le sentier qui arrive à la Ravine Richard. La cascade est au croisement de la ravine et du sentier, facile à repérer s'il y a de l'eau.

Guère d'intérêt pour cette cascade épisodique dont la chute est esthétique mais ne provient pas d'une ravine. Ne pas organiser une sortie spéciale pour voir la chute.

Deux petites chutes de la Ravine des Merles

Suivre le Chemin Richard et trouver une petite ruelle débutant à gauche près de deux boîtes aux lettres (65 -67) et suivre la ruelle bétonnée puis le sentier jusqu'à deux grands chocas sur la droite. Descendre aux chocas sur un sentier discret. On parvient à la petite chute puis à la passerelle en descendant en rive gauche sur une vingtaine de mètres.

Les deux cascades ou toboggans sont modestes mais la plus en aval est dans un cadre sauvage avec une espèce de petite canyon surmonté d'une passerelle qui justifie la balade.