Publicité

S'informer des sentiers fermés

 Arrêté préfectoral n° 101 du 21 janvier 2016
  • L'enclos Fouqué est ouvert et les randonnées possibles, sauf des Rivals au Château Fort.
  • Le sentier des Lataniers à la Roche Ancrée, à Mafate, est fermé par arrêté.
Pour plus d'information,
voir le site de l'Office National des Forêts.

Les bons numéros à connaître

Secours depuis un GSM 112
Maison de la Montagne 02 62 90 78 78
Météo Réunion 08 36 68 00 00
Sentiers fermés 02 62 37 38 39
Point Cyclone 08 97 65 01 01
PGHM 02 62 930 930

Randopitons en chiffres

  • 469 randonnées
  • 149 randonnées marmailles
  • 1970 heures de marche
  • 5376 km cumulés
  • 305 km de dénivelé positif
  • 291 panoramas
  • 348 cascades
  • 99 grottes
  • 24 étangs
  • 65 arches
  • 53 bassins

Actualités

0

Durant deux semaines, aucun mail écrit sur la page contact ne m'est parvenu (Plus...)

0

Le Comité de Randonnée Pédestre de la Réunion organise la Fête de la Randonnée le 18 septembre 2016 (Plus...)

0

1000 fois l'ascension de la Tour Eiffel (Plus...)

0
11/04/2016 Derniers conseils

Des astuces pour accéder plus rapidement à une randonnée ... (Plus...)

0

Des questions particulières imposent des explications qui peuvent servir à tous ... (Plus...)

Lire les dernières nouvelles

Les randonneurs s'expriment

JPG, 28/08/2016 20:09 - L'Ilet Alcide par le Piton des Orangers et la Route Oméga depuis le Maïdo

Ma trace Carto Explorer fait 18,958 Km donc 19 km. Au temps pour moi. J'ai rectifié ce soir même en portant à 19 km la longueur de cette boucle. Mais 22, pas d'accord car il faut enlever les points aberrants en rentrant à la maison. Quand on fait le Bras de Saint-Paul depuis le Burel (Rando 1034), le GPS indique 40 km pour 6000 mètres de montée. Lol comme dit mon petit fils. Pour le temps, je confirme les 5,5 h car je l'ai effectué avec Raymond, 120 Kg et grand diabétique. JPG, le papi randonneur

JPG, 28/08/2016 19:58 - L'Ilet des Orangers depuis Sans Souci par la Canalisation des Orangers

Le trajet le long du rempart est quasiment plat. Si on n'effectuait que ce seul trajet, absolument tout le monde pourrait participer (la ligne de courbe oscillant constamment aux alentours des 760 mètres). Si on étudie les courbes de niveau du rempart, elles sont si compactées qu'elles enlèvent toute couleur verte de la carte. Un GPS dans de tels lieux saute d'une courbe de niveau à l'autre, additionnant ainsi les centaines de montées virtuelles de quelques mètres. Idem pour les logiciels (compGPS, Garmin, Carto Explorer, etc.) qui sont incapables de créer une trace horizontale en suivant la ligne rouge du sentier de la Canalisation des Orangers. Si 10 personnes marchent avec un GPS ou que 10 personnes tracent sur l'écran de leur logiciel cette belle randonnée, on se retrouve avec 20 dessins différents allant de 300 à 4000 mètres (expérience tentée). En cas de doute, regarder le profil proposé en milieu de page et additionner les différences d'altitudes entre les traits horizontaux du graphique. Dans ce cas précis, on parvient ainsi entre 600 et 700 mètres pour cette randonnée d'où mon inscription de 650 mètres. Mes chaleureux remerciements à toute personne qui m'enverra une trace de GPS ou tracée qui indiquera un sentier plat pour suivre la canalisation. JPG, le papi randonneur.

Blanketing, 28/08/2016 18:53 - Les bassins et cascades de Saint-Gilles

Vous trouverez ici trois bassins. Voici comment y accéder une fois que vous êtes garé vers le Snack le long de la "route du théâtre". Bassin Malheur : en remontant à pied depuis le snack, prendre le petit chemin qui descend à droite. Apres quelques mètres et avoir passé le panneau d'avertissement, vous trouvez un canal asséché en béton. Suivez celui-ci jusqu'au bout, vous passerez dans 3-4 tunnels et déboucherez sur le bassin Malheur en 20 minutes environ. Pensez à prendre une petite lampe pour les tunnels ;) Bassin des Aigrettes : une fois au panneau d'avertissement, prenez un des sentiers qui descend sur la droite. Suivez les en descendant. Arrivé à la petite cabane rouge, vous trouvez de nouveau à canal en béton. Partez sur votre gauche, passez la touffe de bambous puis franchissez le portillon en fer. Au bout vous trouvez le bassin des aigrettes et sa cascade. Bassin des Cormorans : le plus difficile à trouver car le terrain est très accidenté. Une fois à la petite cabane rouge, longez le canal en béton mais de l'autre coté, donc à droite si vous venez de descendre. Aller ensuite jusqu'à la centrale électrique désaffectée et descendez les escaliers complètement défoncés.

Sophie M, 28/08/2016 18:39 - L'Ilet Alcide par le Piton des Orangers et la Route Oméga depuis le Maïdo

Effectivement, sans faire le crochet par l'ilet Alcide pour cause d'absence de visibilité quand on est arrivé à la Fenêtre, mon sports tracker a compté 18,5 km. Nous avons garé la voiture au camp Dennemont (piste des 1 800), pour commencer par la partie "route" et s'échauffer (et se réchauffer !). On a bien fait, car le parking au départ du sentier était plein à craquer. Et puis cela permet de récupérer plus rapidement son véhicule à la fin... La partie du sentier Cambour est vraiment magnifique avec ses énormes troncs couchés. C'est une rando où on croise très peu de monde, sauf dans le secteur de l'ilet Alcide.

brunet, 28/08/2016 17:49 - L'Ilet des Orangers depuis Sans Souci par la Canalisation des Orangers

Quand j'importe la trace sur Google Earth j'ai un D+ d'environ 2200m jusqu'à l'ilet des Orangers alors que pour l'AR randopiton indique D+650m ... Où est l'erreur ?

goldsurfer, 28/08/2016 16:06 - De la Rivière des Galets à Dos d'Ane par le sentier de Bord

Rando très sympa avec très rapidement des vues fantastiques sur l'ouest et sur le montagnes autour


Jean Paul Goursaud, le papi randonneur

Arrivé en 2005 à La Réunion, mon statut de retraité m'a permis de trouver du temps pour assouvir un de mes sports favoris : la randonnée. Attiré par les beautés de l'île, j'ai d'abord parcouru les grands classiques notés en rouge sur les cartes touristiques. Quelques mois plus tard, je suis passé aux cartes IGN au 25000ème pour découvrir de nouvelles idées de sorties marquées de discrets pointillés noirs. Ensuite, ce sont de très vieilles cartes dénichées ça et là qui m'ont servi de guide pour retrouver des traces disparues sur les nouvelles éditions. Désormais, c'est la découverte fortuite d'un sentier étroit et envahi de végétation qui attire mon attention ou les mails de randonneurs qui me parlent d'un itinéraire perdu.

Aider d'autres randonneurs dans leurs recherches, leur faire partager le fruit de ma passion a donné naissance, en 2009, au modeste site randopitons.free.fr, remplacé en 2011 par randopitons.re. Enfin, 2016 voit la naissance de ces pages grâce au professionnalisme de Hugues Normandin.

C'est souvent en solitaire que je parcours une grande partie de La Réunion. Lors de recherches plus délicates, sportives, aléatoires voire dangereuses, je sais pouvoir compter sur un noyau d'irréductibles copains randonneurs animés de la même passion !


Jean Paul Goursaud, créateur du site

Hugues Normandin, le mordu de l'informatique

Hugues est un vrai passionné de l'informatique. Venu du Canada, c'est en 2013 qu'il atterrit à Mayotte et découvre l'océan Indien. Non loin de l'île de La Réunion, il y fait un premier voyage et découvre une île aux mille et une randonnées. Sa première recherche lui fait découvrir le site de Randopitons où il prend un plaisir fou à voyager de page en page pour trouver sa randonnée du week-end. Il n'a alors qu'une idée en tête, aider le papi randonneur Jean Paul à refaire son site web pour améliorer la navigation. 1 an plus tard, la nouvelle mouture voit le jour. Hugues est spécialisé dans les technologies de l'information et un adepte de la randonnée.


Hugues Normandin, développeur du site

Le site

Ce site, construit jour après jour au retour des randonnées est avant tout un site souvenirs de randos, ce qui explique parfois que certains circuits se terminent en pleine campagne ou que d'autres sont effectués en aller-retour alors qu'ils constituaient l'étape d'une sortie plus longue. Il peut permettre au visiteur de trouver la randonnée qu’il recherche en lui prodiguant conseils, renseignements utiles, extraits de cartes, de photographies de lieux remarquables ou pittoresques.

Il n’a pas la prétention d’être exhaustif ni de se substituer aux excellents ouvrages et sites parus sur ce sujet. Il peut cependant compléter ou présenter différemment certains renseignements sur les randonnées.

L'île de La Réunion

L’île de la Réunion, avec une superficie de 2500 km², offre au visiteur des paysages magnifiques et contrastés qu’on peut rencontrer ailleurs, excepté, dit-on, la banquise. Les plages de sable fin côtoient les falaises abruptes en bordure de route. D’anciens cônes volcaniques réduits par l’érosion à l’état de collines bordent des failles, remparts ou pitons déchiquetés. Ravines encaissées et cascades permettent de trouver un peu de fraîcheur.

Des centaines de kilomètres de sentiers, chemins, routes forestières sillonnent le département et permettent à tous les marcheurs, quel que soit leur niveau, de trouver sans difficulté la randonnée qui leur permettra de découvrir cette île intense, paradis des randonneurs.

Les pitons

La Réunion, surgie des eaux il a 3 millions d'années, est la minuscule pointe d'un cône de 250 km de diamètre reposant sur les fonds marins à 4000 m de profondeur. Le Piton des Neiges, éteint depuis 12 000 ans, est le point culminant de l'île ; il fascine par sa présence majestueuse au centre de l'île. Un effondrement de sa structure a donné naissance aux cirques (Cilaos, Mafate, Salazie) bien connus de la Réunion. Le Piton de la Fournaise, toujours en activité atteint tranquillement 2631 m d'altitude.

L'érosion, depuis plusieurs dizaines de milliers d'années a transformé les pics acérés en montagnes plus ou moins accessibles qui ont été nommées "pitons". Ce sont ces pitons, traversés de sentiers de randonnée, qui ont donné le nom à ce site.