Campings à la Réunion

Préambule (camping ou bivouac ?)

Une grande différence entre le camping et le bivouac. On s'installe confortablement et longuement avec le premier. On monte la tente au crépuscule et on la démonte à l'aurore afin de partir plus rapidement avec le second. Le premier est réglementé et peu développé alors que le deuxième est autorisé sur toute l'île même dans le Parc National.

Où camper à la Réunion ?

Très rares sont les campings à la Réunion (voir liste ci-dessous) qui permettront aux randonneurs de se reposer. Ils sont en effet presque tous situés dans les zones littorales alors que le marcheur a tendance à passer ses nuits en altitude. Celui de l'Etang Salé comporte à lui seul 500 places.

Il est en principe interdit de camper dans les cirques le long des sentiers de randonnée mais nombreux sont les randonneurs qui transportent avec eux leur coquille pour la nuit. Comme de très rares emplacements sont dédiés à cette activité, c'est au campeur de décider de l'endroit ou il souhaite s'arrêter pour la nuit.

Exemple de recommandation pour une aire autorisée par l'ONF (Nez de bœuf en montant au Piton de la Fournaise)

Solution 1 : Dans un camping officiel

Voir la liste en fin de page

Avantage : C'est officiel et on dispose des commodités propres à ces lieux réglementés. Les prix sont souvent abordables.

Solution 2 : Près d'un gîte

Demander au propriétaire du gîte la permission de camper près de son établissement. Lui proposer une redevance et essayer de prendre un repas le soir malgré une réservation préliminaire indispensable.

Avantage : on peut disposer de certaines commodités de l'établissement comme l'eau courante ou les toilettes.

Solution 3 : L'habitant

Demander à un habitant de l'îlet s'il dispose d'un terrain qu'il veut bien prêter pour une nuit. Proposer une petite rétribution s'il accepte.

Avantage : on peut sympathiser avec des habitants des cirques dont on a beaucoup à apprendre dans tous les domaines et on peut également bénéficier de quelques commodités (sauf dans la région du volcan bien entendu !!).

Solution 4 : Bivouaquer au hasard

C'est la solution la plus employée. Elle permet de marcher sans souci d'un quelconque but à atteindre. Il suffit, en fonction de l'heure de trouver une zone relativement plate, si possible dotée d'eau courante proche. Une fois la tente plantée, il y a très peu de chance de voir surgir un agent de la force publique vous intimant l'ordre de démonter car la première règle dans les cirques est de rentrer à la maison avant la tombée de la nuit. Que ferait donc la maréchaussée à 21 heures sur les sentiers à la recherche de campeurs ?

Impossible de recenser les emplacements possibles tant ils sont nombreux. On en rencontre un par heure en moyenne propice à l'installation d'une tente. La carte au 25000ème indique les abris, les grottes, les cours d'eau et les sources ; autant d'éléments qui influent sur la recherche d'un abri pour la nuit.

Il va sans dire qu 'un campeur montrera l'exemple en ne laissant sur place que les 4 trous de ses sardines plutôt que les boites d'un poisson du même nom.

Avantage : Liberté totale

Quelques types de camping possibles

La petite maison rouge

Cette manière de passer la nuit est la plus facile à dénicher. Lire une carte et repérer la petite maison rouge indiquant un abri. Arrivé sur place il suffit soit de s'installer à l'intérieur en cas de mauvais temps, soit de planter sa tente au plus près du bâtiment. En effet, à de rares exceptions près, les abris comportent une zone plate aux alentours, parfois de l'eau à proximité.

Abri de Cap Blanc

Le luxe est sommaire, la propreté jamais parfaite. Le plus souvent, les bat-flancs devant supporter les matelas ont été brisés pour faire du feu quand ce ne sont pas les poutres de la toiture.

Cette manière de passer la nuit est la plus officielle car on ne peut interdire à quiconque de passer la nuit dans des abris construits à cet effet.

Les grottes

Les grottes, jamais impressionnantes à la Réunion, sont un compromis entre le camping dans un abri et le camping sous toile. Elles sont souvent très humides, pleines de graffitis et d'ordures mais un quart d'heure suffit à se faire une petite place à l'abri de la pluie.

La Caverne Soldat à la Roche Ecrite
et sa douche !

Certaines, comme celle de droite, donnent la possibilité de planter une petite tente.

Aucune pancarte n'interdit de séjourner dans de tels lieux.

Le seul danger pourrait provenir d'éventuelles chutes de pierres. Bien étudier le plafond avant de s'y aventurer pour plusieurs heures.

L'emplacement naturel

Le moyen le plus fréquent de camper sera bien sûr l'emplacement naturel rencontré par hasard au moment où les jambes commencent à fatiguer.

Emplacement de 30 m² dans les bruyères

Ne pas oublier de faire le plein d'eau avant d'arriver car rien n'indique que l'on peut en trouver sur place.

Ces emplacements sont extrêmement nombreux et proches des sentiers.


Quelques emplacements au hasard

Piton des Orangers vers l'Ilet Alcide
Le sommet du Piton d'Enchaing
Une prairie de la Roche Ecrite
Le Plateau du Kervéguen

Matériel

Chacun se munira de son matériel de camping en gardant à l'esprit que les distances entre deux points sont parfois importantes et qu'un excès de poids peut décourager ou fatiguer prématurément. Les saisons sont inversées par rapport à la Métropole et les températures en altitude au mois de juillet-août sont parfois négatives. Prévoir un pull ou un survêtement chaud et toujours un coupe vent.

Quelques adresses

Une quinzaine d'adresses pour moins de 800 places. Ce n'est pas le camping qui fournit le plus de possibilités de couchage à la Réunion.

Cirque de Mafate

Camping des Cryptomerias
La Nouvelle
06 92 45 59 33
20 personnes à 5€/p/nuit
Camping La Bonne Terre (JP Thomas)
Aurère
06 92 39 32 93 - 02 60 55 98 20
Location de tente (12€) ou tente perso (5€)
Camping des Lataniers
Ilet des Lataniers
06 92 03 68 50
20 personnes à 5€/p/nuit
Camping Jeff et Cathy
Grand Place Cayenne
06 92 34 39 99
16 personnes - 40 €/p/nuit et repas


Camping Îlet des Salazes
Location de tentes sur place
06 92 90 83 31
5 €/p/nuit 15 € le repas et 8 € la location
Camping Les Filaos,
Îlet à Malheur
06 92 53 15 21 & 06 92 48 11 51
Location tentes et sac couchage, près du gîte

Cirque de Cilaos

Camping à la Ferme Julien Fontaine
27, Chemin du Brûlé Marron
97413 CILAOS
02 62 31 85 67 / 06 92 37 12 62
25 personnes à 7 €/p/nuit

Sud et Ouest

Camping Car Réunion : Les Avirons
2, Rue Edouard Satres
06 92 15 25 25
4 personnes à 200 € le week end
Verger de la Chapelle : Entre Deux
28, Chemin Dijoux - Bras Long
06 92 12 37 85
20 personnes à 10 €/p/nuit
Camping de l'Etang Salé
géré par la CIVIS
Rue Guy Hoareau
06 92 64 37 16
www.camping-reunion.com
500 personnes - 3,5€/p pour groupe de 8 personnes - 20€ l'emplacement + 2€ par tente - 8 personnes max par emplacement.

Ferme Lou-Cachet : Les Aloes à la Rivière Saint-Louis
3, Chemin des Sources Songe
06 92 87 20 52
50 personnes à 10 €/p/nuit
Aire de Camping Jeunes du Domaine Vidot
Mont Vert les Hauts
02 62 38 90 96
30 personnes à 5€/p/nuit
ENTRE DEUX SONGES - 3 épis
labellisé Gîtes de France

GROSSET PARIS Isabelle
9 Rue macaire bras long
97414 ENTRE DEUX
06 92 82 57 75
entre2songes@orange.fr
JAMESADVENTURE
Camping 100 places

James Fontaine
Bras Sec les Hauts - Tévelave
94425 LES AVIRONS
06 92 86 02 10
jamesadventure@laposte.net

Est et Cirque de Salazie

Camping à la Ferme le Relax
21, Chemin de Bras Sec - Ilet à Vidot
Hell Bourg
06 92 31 29 52
100 personnes à 10 €/p/nu
Ferme Pédagogique - Sainte-Anne
17, Chemin Cabanon
06 92 91 33 71
6 personnes à 10 €/p/nuit
BOIS JOLI CŒUR - 3 épis
labellisé Gîtes de France

PAYET Edvin
120 propriété Payet
Chemin ceinture
97437 Sainte-Anne
06 92 61 56 02
edvin97437@yahoo.fr

Dernière modification : 25/05/2017