La grotte de la ravine Maison Rouge depuis Pont Neuf

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Moyen
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 2h30
Distance 5.3 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 116 - 18 m
Dénivelé positif 120 m
Dernière mise à jour 17/08/2017

Bientôt impossible en raison de la liane papillon

On est parfois à moins de 500 mètres de la Ravine Goyaves et ses multiples cascades alors que les bassins rencontrés sur cette ravine de Saint-Louis sont la plupart du temps à sec. Des tuyaux permettent tout de même d'approvisionner quelques élevages de volaille ou de cabris cachés derrière d'immondes plaques de tôle en début de parcours. Comme souvent dans les ravines, le cheminement s'effectue à l'instinct car il n'y a un véritable sentier que dans les premiers hectomètres. On chemine facilement malgré la végétation envahissante mais on est arrêté brusquement au niveau de la grotte par une multiplication de toutes sortes de plantes dont quelques galaberts épineux. Même muni d'un coupe-coupe, la sortie deviendrait trop aventureuse.  C'est donc une courte portion de moins de 3 km qui est présentée ici pour les amateurs du genre. La liane papillon (Hiptage benghalensis (L.) Kurz) a déjà bien débuté son recouvrement végétal de toute la flore de la vallée. Même les manguiers centenaires seront bientôt recouverts et étouffés par cette liane contre laquelle il n'existe plus aucun moyen de lutte.

La randonnée débute au carrefour de la route de Maison Rouge, juste après avoir franchi le radier sur la ravine du Gol. Une piste en terre part près d'une zone qui fut un temps un  jardin paysager mais qui mériterait un sérieux ravalement. La balade d'échauffement (Photo 1) se termine rapidement et la piste se transforme en sentier (Photo 2). Vu sa largeur et la qualité, on se dit que la remontée de la Ravine Barrage ou Ravine de Maison Rouge, sera un plaisir. Le sentier remonte le fond de la ravine en s'approchant de véritables murailles de tôle ondulée derrière lesquelles les bêlements et caquètements renseignent sur l'utilité de ces clôtures. Très vite, la trace s'estompe puis disparaît et la remontée s'effectue en cherchant des yeux le meilleur passage ou les quelques traces laissées par les chasseurs de guêpes. Peu de difficultés car la végétation est assez clairsemée et les rochers rarement très hauts. Quelques manguiers ont poussé aléatoirement en bordure de ravine (Photo 3). Les berges passent immédiatement du fond rocheux à des falaises infranchissables (Photo 5). La balade alterne partie plates, passages rocheux (Photo 6) ou végétalisés (Photo 7). A mi-parcours, des tuyaux indiquent enfin que l'eau peut exister en ces lieux arides puisque plusieurs tuyaux en mauvais état jonchent le sol (Photo 10). Plus haut, un bassin et un filet d'eau qui coule directement dans un gros tuyau explique en partie la partie sèche déjà parcourue (Photo 12). A partir de ce bassin, l'eau est toujours présente, soit dans des bassins croupissants couverts de lentilles d'eau soit sous les rochers où ils produisent cette douce musique aquatique. Sans transition, la végétation, déjà dense, bouche la totalité du fond de la ravine. La grotte en rive gauche, visible au bas d'une barre rocheuse dans un virage de la rivière s'approche au prix de quelques griffures (Photo 16) mais il est raisonnable de faire demi-tour alors qu'on est loin d'avoir atteint la route Hubert Delisle. La descente prend un peu moins de temps que la descente en tentant de reprendre le même itinéraire que dans la montée.

Profil

Plan de l'itinéraire

Cliquer sur (coin supérieur droit) pour la carte logo IGN.

Itinéraire

Se rendre à Saint-Louis par la voie rapide en direction de l'Etang-Salé - Sortir à l'échangeur du Gol et prendre la direction des Makes en bifurquant à gauche après les concessionnaires auto du Gol puis immédiatement à droite vers les Makes - Rouler vers les Makes et franchir le radier de la Ravine du Gol - Rouler 50 mètres et se garer vers le début de la route de Maison Rouge - Emprunter la piste puis le sentier quand la piste se termine - Marcher dans le fond de la rivière jusqu'à la grotte en rive gauche et faire demi-tour par le même itinéraire.


Commentaires sur cette randonnée (2)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Christian Léautier, 17/08/2017 17:49
Randonnée faite aujourd'hui en 2h30

Rien à voir avec la ravine Goyaves pourtant toute proche, beaucoup plus attractive! ici ravine sèche, aride mais facile à remonter ;un Petit Poucet a même posé tout le long des cairns...puis changement de décor: bassins saumâtres, papyrus, et liane papillon "casse gueule" :on avance "à l'aveuglette" ! mais sans possibilité de se perdre .Je comprends facilement pourquoi orando974 , Fanch et JPG n'ont pas insisté. Retour obligatoire par le même chemin entre d'immenses falaises escarpées pourtant si proches de l'océan. Pour les inconditionnels qui aiment "gambader " dans les ravines (c'est mon cas).Temps très bien estimé de 2h30 .Le rêve de remonter jusqu'à la route Hubert Delisle semble difficile à réaliser sauf avec un coupe coupe et beaucoup, beaucoup de volonté....

orando974, 06/08/2017 21:14
Randonnée faite le 30/07/2017 en 2h30

Faite avec JPG et Fanx le 30/07/17. Bonne balade en fond de ravine sans grands intérêts. Le cheminement n'est jamais difficile jusqu'au captage. Après pour atteindre la grotte il faut aller à la machette.

Randonnée ajoutée le : 06/08/2017