Le Coteau de Brèdes jusqu'à la Caverne Bateau

Difficulté
Difficile
Indice de confiance Faible
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 3h
Distance 3 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1580 - 1555 m
Dénivelé positif 50 m
Dernière mise à jour 24/06/2017

Dans l'attente de travaux de sécurisation

Lire et relire, voir et revoir la Photo 1 ci-dessous et comme nous, prendre ses responsabilités. On ne se plaint pas si on se cogne, encore moins si on glisse et on ne dit surtout pas qu'on y est allé parce qu'on avait lu la fiche sur Randopitons. Nous avons attendu des années durant. Vous attendrez bien quelques mois puisque des bruits courent sur une éventuelle remise en état du site. Mais un bruit qui court dans le silence des tunnels de lave peut très vite devenir silencieux.

La Réunion est un véritable gruyère parcouru par les spéléologues. Certains tunnels, longs parfois de plusieurs centaines de mètres comme au Tremblet, se visitent sans grand danger et ne sont même pas interdits au public. Celui-ci, très long et formé de plusieurs chambres est d'autant plus accessible que les bouches de tunnels sont au niveau du sol.
Après avoir attendu quelques semaines, quelques mois puis quelques années que le site soit enfin ouvert au public nous avons pensé que nous ne le verrions jamais. Nous, les deux papis randonneurs, 132 ans à nous deux, n'avons plus la patience d'attendre encore une décennie que le site puisse accepter nos chaises roulantes. Nous avons donc pris toutes nos responsabilités et sommes allés voir de plus près ce lieu magique. Pour des randonneurs un peu sportifs, les sommes dépensées sur la clôture et les pancartes aurait pu couvrir les frais de mise en état de certains passages. Pour y amener des familles, c'est un tout autre problème quand on sait que les pierres situées au plafond subissent 24 heures par jour les forces de l'attraction terrestre, patientent des siècles et n'ont besoin que d'une bonne pluie et d'un centième de seconde pour atteindre le sol du tunnel.

Sortie en deux temps : la balade dans les ajoncs du Coteau de Brèdes et la visite de certains tunnels.
La randonnée débute le long de la petite route reliant le Piton Darid au Piton Doré. Sur la droite, le panneau bleu près d'une barrière complètement détruite indique l'emplacement de stationnement (Photo 1). Le sentier, large et bien entretenu file tout droit vers le nord sur des couches de lave inculte (Photo 2). De chaque côté, les grands ajoncs d'Europe ont envahi le terrain sans laisser aucune possibilité de traverser. Un peu plus loin, les ajoncs diminuent sans disparaître et sont remplacés par les branles verts (Photo 3). A l'embranchement, le sentier de droite part vers les prairies et celui de gauche se perd dans la végétation. Des projets de remise en état sont évoqués mais peuvent mettre autant de temps à être réalisés que ceux du tunnel. Faire demi-tour et emprunter un des sentiers partant sur la droite puis un peu vers la gauche au premier croisement. On parvient en quelques mètres à une ouverture de tunnel (Photo 6).
Descendre en prenant garde à la tête (la meilleure solution, mais considérée comme de la préméditation, est de se munir d'un casque de chantier ou de VTT !) et arpenter le sol de ces longs tunnels en profitant des merveilles de la nature mises en valeur par le halo de la lampe. A chaque fin de tunnel (Photo 14), reprendre le chemin inverse et visiter d'autres cavités en prenant garde à bien repérer le sens de la marche même s'il est difficile de s'égarer. On peut facilement rester deux heures à arpenter ces lieux sombres et frais, constamment humidifiés par de microscopiques gouttelettes en suspension. Une fois ces visites terminées, regagner le point d'entrée et reprendre le chemin inverse.

Balises


Traces de peinture

Profil

Plan de l'itinéraire

Cliquer sur (coin supérieur droit) pour la carte logo IGN.

Itinéraire

Se rendre à Bourg Murat sur la RN3 et gagner le rond-point de la Maison du Volcan - Bifurquer au rond-point en direction du Piton Darid (1ère sortie en venant de la Plaine des Palmistes) - Passer devant le Piton Darid et poursuivre jusqu'à la ligne haute tension - Chercher la pancarte bleue de la Photo 1 et se garer - Entreprendre la courte balade le long du sentier dans les ajoncs - A un embranchement à gauche, rejoindre une entrée de tunnel et visiter le tunnel souterrain - A la sortie, reprendre le chemin inverse jusqu'à l'entrée.


Commentaires sur cette randonnée (6)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Christian Léautier, 24/06/2017 16:24
Randonnée faite le 24/06/2017 en 2h00

Eh oui! ça ne plaisante plus: grillages,hautes barrières en fer et portail bien fermé à clé ! Quand je vous disais dans mes commentaires précédents qu'il fallait vite y aller....

Suepairpiénu, 17/05/2017 19:39

Pour trouver l'entrée, ne pas chercher le panneau bleu de la photo 1 : il a été scié et remplacé par un panneau beaucoup plus petit. La cinquième photo de Martial montre très bien l'entrée telle qu'elle était le 14 mai 2017.

Martial, 10/05/2017 08:56
Randonnée faite le 09/05/2017

Une magnifique sortie, encore libre mais plus pour longtemps, nous avons en effet rencontré une personne chargée du nettoyage par l'association qui est chargé de remettre en état le site, rémunérée par le conseil régional. Une remise en état est bien en cours, mais en témoigne le mur de ma photo 5, récemment monté, tout sera clôturé et interdit, sauf aux guides spécialement accrédité et moyennant finance. Pour le reste, il faut y aller pour découvrir ces magnifiques tunnels de lave. Un casque et une lampe sont indispensable, des genouillères sont conseillées dans les passages étroits. Attention, malgré sa facilité d’accès actuelle, le site reste interdit, donc comme il est déjà rappelé ici, chacun prendra ses responsabilités. Évitez de vous garer devant l'entrée, préférez un parking vers le piton Darid ou à Bourg Murat qui n'est pas très loin.

Christian Léautier, 17/04/2017 18:41
Randonnée faite le 24/06/2017 en 2h00

Retour à la Caverne Bateau 2 jours après mon incursion (voir mes commentaires précédents)! tellement l'envie d'explorer était forte! Pour vous préciser que quelques mètres à gauche à partir du parking vous trouverez déjà (sans parcourir le coteau de Brèdes, pourtant très sympa au milieu des ajoncs d'Europe) un panneau près d'un fabuleux tunnel de lave . Entrée du tunnel un petit peu délicate car il faut bien se baisser puis ensuite la récompense!! Je vous laisse aller découvrir....

Christian Léautier, 15/04/2017 18:07
Randonnée faite le 24/06/2017 en 2h00

Ma-gi-que! L'arrêté de 2001 affiché prévoit une réhabilitation!!! et prévoit aussi la possibilité de demander une autorisation à Mme la Présidente du Conseil Général. Aussitôt dit aussitôt fait.Réponse sympathique mais négative!! Trop tentant: découverte avec ma petite fille de 10 ans: on s'est régalé.....Bien sûr être très prudent mais à mes yeux rien d'insurmontable De la part de Lola: avoir plusieurs frontales c'est plus prudent;bien s'orienter pour retrouver les sorties, ne pas glisser Pas faux!!!! .il pleuvait sur le coteau de Brèdes mais on était bien à l'abri dans les tunnels....comme quand il pleut et qu'on va alors au cinéma.....Ps:la lettre en ma possession parle encore et encore d'une prochaine réhabilitation.....Allez y faire un tour avant en "prenant comme nous vos responsabilités" suivant la formule consacrée....

jpv97410, 11/03/2017 11:37
Randonnée faite le 07/03/2017 en 3h00

JPG a bien résumé les consignes, prudence, respecter ce lieu magique et à la sortie par temps de brouillard prendre le temps de s'orienter.

Randonnée ajoutée le : 11/03/2017